fox e-mobility ressuscite la Mia 100 % électrique

Publié le par

Ex-constructeur français de petits véhicules 100 % électriques, Mia vient d’être relancé par fox e-mobility, une entreprise germano-suisse qui d’ailleurs mis au point une version modernisée du véhicule éponyme.

(image d'illustration © Fox eMobility)
(image d'illustration © Fox eMobility)

L’avenir appartient plus que jamais aux véhicules électriques. En témoigne cette décision de l’Union européenne visant à bannir les motorisations thermiques des catalogues des constructeurs automobiles à l’horizon 2035. Hasard du calendrier, c’est également cette mi-juillet que fox e-mobility a décidé de communiquer sur la renaissance de Mia. Un nom qui évoque à la fois un (petit) constructeur automobile et un (petit) véhicule 100 % électrique.

Pour mémoire, fondée en 2010 en France, à Cerizay, sur le site d’Heuliez, le constructeur Mia a été placé en liquidation judiciaire en 2014. Entre-temps, plusieurs centaines d’exemplaires d’un petit véhicule électrique doté d’une batterie de 8 kWh à 12 kWh avaient été commercialisés en France comme à l’étranger, essentiellement en Europe.

Désormais dans le giron de fox e-mobility - une entreprise germano-suisse - la marque renaît avec la présentation de la Mia 2.0. Si le gabarit (3,19 mètres) est proche de l’ancienne génération - et l’implantation des deux passagers derrière un conducteur installé au centre conservée - le design est davantage au goût du jour tandis que l’ensemble groupe motopropulseur et batterie a évolué. Cette Mia 2.0 devrait être capable de parcourir jusqu’à 220 kilomètres entre deux charges. Elle pourrait être assemblée dans trois usines et commercialisée aux alentours de 16 000 euros à l’horizon 2023.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Mia

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter