cPark devient Seety et se déploie dans dix nouvelles villes de France

Publié le par

Cette application, qui se donne pour but de vous aider à en finir avec les amendes de stationnement, fait évoluer son image et sa couverture territoriale.

cPark indique les différentes zones de parking sur la carte (gratuit, à disque ou payant, ainsi que les tarifs).
cPark indique les différentes zones de parking sur la carte (gratuit, à disque ou payant, ainsi que les tarifs).

Lancée il y a bientôt un an à Paris, Seety (anciennement cPark) compte à ce jour plus de 60 000 utilisateurs dans la capitale française. La jeune start-up lance maintenant sa nouvelle phase de développement en partant à la conquête de Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Strasbourg et Toulouse.

Pour mémoire, l’application génère deux types d’information : elle indique les différentes zones de parking sur une carte (gratuit, à disque ou payant, ainsi que les tarifs) et le risque de contrôle là où l’utilisateur se gare et ce, en
fonction des heures de la journée. Des notifications sont même envoyées si un contrôleur est signalé à proximité ou si le temps de stationnement arrive à sa fin. L’objectif étant d’aider les automobilistes à éviter les amendes et à réduire ainsi les dépenses intrinsèquement liées.

Déjà plus de 170 000 utilisateurs

Les utilisateurs sont l’élément central de l’application car c’est grâce à eux que les alertes et risques de contrôle sont déterminés. Chacun peut signaler un contrôleur en action ou partager les détails d’une amende reçue pour que cela n’arrive pas aux autres membres. « Rien qu’à Paris, plus de 250 signalements de contrôle sont reçus chaque jour, ce qui a déjà permis d’éviter de nombreuses amendes à la communauté », fait savoir la jeune pousse bruxelloise.

Au total, la communauté de Seety compte déjà plus de 170 000 utilisateurs répartis entre les différentes villes belges et Paris. Et depuis fin mars Seety est désormais disponible pour plus de 6 millions de Français. « Notre ambition est d’atteindre 500 000 utilisateurs d’ici à la fin de l’année, dont deux tiers en France. Dans les mois qui viennent, nous allons progressivement lancer nos services dans toutes les grandes et moyennes villes de France, avant de partir à la conquête du marché espagnol » précise Hadrien Crespin, le fondateur.

L’application est disponible gratuitement sur iPhone et Android. Les informations de parking sont également accessibles sur ordinateur ou tablette via une carte interactive.

Mots clefs associés à cet article : Parking, Amende, Stationnement , Seety

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER