ZFE : sursis supplémentaire à Toulouse

Publié le par

Alors que la Zone à Faibles Émissions (ZFE) de Toulouse devait être effective dès ce printemps, les instances locales ont lancé une nouvelle consultation pour consolider le projet, reportant ainsi la date de mise en oeuvre.

©Toulouse Métropole
©Toulouse Métropole

Selon nos confrères de France Bleu, la ZFE de la métropole toulousaine ne devrait donc entrer en vigueur qu’en septembre prochain. Toulouse Métropole et l’Agence d’Urbanisme et d’Aménagement de Toulouse aire métropolitaine (AUAT) ont annoncé le 25 mars dernier qu’une deuxième évaluation réglementaire, menée par Atmo Ocitanie, est programmée en juin prochain. Objectif : évaluer précisément l’impact attendu de la ZFE sur l’amélioration de la qualité de l’air.

Pour mémoire, le périmètre de la ZFE inclus Toulouse intra-muros et son périphérique. Il déborde, à l’ouest, jusqu’à la rocade Arc-en-ciel et au Fil-d’Ariane. Entre 2021 et 2024, les véhicules les plus polluants ne pourront plus circuler selon le schéma progressif suivant :

  • à partir de 2021, les fourgonnettes et poids lourds Crit’Air 5 et NC
  • 2022, fourgonnettes et poids lourds avec la vignette Crit’Air 4 et 5
  • 2023, tous les véhicules, même légers, avec Crit’Air 4 et 5
  • 2024, tous les véhicules avec Crit’Air 3, 4 et 5.

Mots clefs associés à cet article : Zones à Faibles Emissions (ZFE)

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter