WeProov promeut sa solution WeProov Fleet

Publié le par

À l’occasion d’un webinar, confinement oblige, les dirigeants de WeProov, Alexandre Meyer et Victor Lallain, ont présenté WeProov Fleet à une assistance de gestionnaires de parcs et de courtiers. Retour sur les temps forts de l’événement.

WeProov promeut sa solution WeProov Fleet

Un webinar en forme de question : « Comment réduire les coûts et le temps de gestion grâce à son conducteur ? » Et un préambule sous forme de données de cadrage avec Victor Lallain, directeur du pôle automobile de WeProov : « En France, il y a un milliard d’inspections par an. En moyenne, 25 % des véhicules rendus ont des frais de remise en état d’un montant moyen de 800 euros. En moyenne, les coûts de réparation représentent 10 % du TCO, hors sinistres. La plupart des flottes n’ont pas d’accord pour la carrosserie. Enfin, ces sujets sont peu pris en compte, et la data associée est peu exploitée. »

Une approche de suivi structuré


WeProov conseille de créer et de digitaliser des processus d’inspection, acceptant dès le départ de se mettre en position de changement. La méthode de l’entreprise est alors de passer par le conducteur pour aller vers les gestionnaires. « C’est responsabilisant et structurant. Et quand le suivi des flottes implique les conducteurs, ceux-ci deviennent actifs et signalent des anomalies, comme un voyant de tableau bord allumé ou des pneus usés, par exemple. On s’inscrit donc aussi de facto dans une démarche de prévention » souligne Alexandre Meyer, président et cofondateur de WeProov. Il faut créer des campagnes d’inspection pour avoir une vision globale de sa flotte en temps réel. Les dirigeants préconisent un intervalle moyen de six mois, avec quelques jalons incompressibles : à la prise en main, avant les restitutions, et à chaque occurrence d’incident sans tiers.

WeProov Fleet est une solution paramétrable

Ces inspections de suivi prennent tout leur sens dans la mesure où cela permet de connaître le coût des réparations avant le loueur, ce qui peut éviter des mauvaises surprises. La solution WeProov Fleet propose de réaliser toutes ces opérations en toute simplicité, via le smartphone du conducteur et des échanges de SMS (sans Excel, supports papier, etc.) et selon des plannings rigoureux. Elle est paramétrable selon la taille et la nature des flottes (types de trajets, types de véhicules…). Une flexibilité précieuse quand une flotte comprend beaucoup de VUL, dont les coûts moyens sont souvent élevés, ou des véhicules partagés, par exemple.

Réduire de 40 % le coût moyen des FRE


Au-delà de l’apport relationnel de WeProov Fleet (relations apaisées entre le gestionnaire de flotte et les différents services avec lesquels il est en contact, mais aussi avec les conducteurs, dont la bonne conduite peut par ailleurs être stimulée par des incentives), le gain attendu évidemment économique. « Au-delà du gain de temps global, non négligeable, le fait d’anticiper avant le moment clé des restitutions permet de réduire le coût moyen des FRE de 40 %, un coût moyen de 800 euros, rappelons-le. En outre, chaque arbitrage du gestionnaire de parc est rendu en connaissance de cause, à savoir des clauses des contrats, des exemptions… », soulignent Alexandre Meyer et Victor Lallain. Ils préconisent de nouer des accords avec des réseaux de carrosserie. Trois types d’accords peuvent être envisagés : le débosselage sans peinture, l’atelier mobile (WeProov est partenaire de Carméléon), les réseaux traditionnels, par ailleurs aptes à réaliser des opérations d’entretien ou de mécanique légères.

Mots clefs associés à cet article : Marché Flottes, Marché France, Économie, Gestion de parc, Solutions mobiles, WeProov

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter