Wayne Griffiths devient président de Cupra

Publié le par

Le groupe Volkswagen vient de doter sa marque Cupra (émanation sportive de Seat) d’un conseil d’administration spécifique. Structure qui a nommé à la présidence de cette nouvelle filiale l’ex-vice-président chargé des ventes et du marketing de Seat.

Wayne Griffiths devient président de Cupra.
Wayne Griffiths devient président de Cupra.

Cupra s’émancipe toujours plus de Seat. «  Wayne Griffiths, vice-président chargé des ventes et du marketing de Seat, a été nommé président de Cupra. Il sera à la tête de l’équipe composée de passionnés d’automobile qui travaillent sur l’identité de la nouvelle marque et sur ses valeurs », indique un communiqué de Seat.

Le conseil d’administration de Cupra reste cependant dirigé par Luca de Meo, actuel président de Seat. Y siègent Holger Kintscher, vice-président chargé des finances, Matthias Rabe, vice-président chargé de la R&D, et Luis Cosmas, vice-président chargé des services juridiques et de la gouvernance.

14 400 ventes en 2018

Selon Seat, « en 2018, les ventes de Cupra ont augmenté de 40 % par rapport à l’an dernier pour atteindre un total de 14 400 unités vendues ». Pour le nouveau président de Cupra, Wayne Griffiths, ces ventes « reflètent clairement la popularité de la marque sur le marché. Notre objectif est de doubler les ventes au cours des trois à cinq prochaines années ».

Pour rappel, l’unique véhicule proposé au catalogue Cupra est l’Ateca, mais « la marque prévoit d’élargir sa gamme de produits ». En attendant, ce SUV sportif est mis en évidence au sein des corners Cupra installés dans 280 concessions Seat sélectionnées à travers l’Europe.

Mots clefs associés à cet article : Seat, Cupra

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER