Vulog intègre à sa plate-forme les vélos électriques de Zoov

Publié le par

Le fabricant et opérateur de vélos électriques Zoov s’est associé avec le principal fournisseur de technologies de mobilité partagée, Vulog. Un partenariat visant à développer la multimodalité des services de transport proposés en ville.

En plus de fabriquer ses propres vélos électriques, Zoov fournit des stations de garage et de recharge de vélos « ultra-compactes ». (© Vulog/Zoov)
En plus de fabriquer ses propres vélos électriques, Zoov fournit des stations de garage et de recharge de vélos « ultra-compactes ». (© Vulog/Zoov)

Opérateur de services de vélopartage au sud du Grand Paris et à Bordeaux, Zoov sera bientôt intégré à la plate-forme d’interopérabilité de Vulog, Aima (pour Artificial Intelligence Mobility Applied). Par conséquent, les clients de Vulog pourront bénéficier des vélos électriques en libre service de Zoov. Si cette entreprise, créée en 2017, a été choisie pour rejoindre l’écosystème de Vulog – qui comprend déjà de grands opérateurs de mobilité comme WeShare (Volkswagen), Wible (Kia Motors), Free2Move (groupe PSA) ou Aimo (Sumitomo Corporation) –, c’est parce que la start-up se veut innovante à plusieurs points de vue. En plus de fabriquer ses propres vélos électriques, elle fournit des stations de garage et de recharge de vélo « ultra-compactes ». Une quinzaine de vélos Zoov peut en effet tenir sur l’équivalent d’une place de parking.

Le boom du vélo accompagné par les acteurs du secteur

En concluant ce partenariat, les deux sociétés françaises, spécialistes de la mobilité durable et partagée, entendent diversifier leur offre, notamment auprès des clients et des prospects de Vulog. Ces derniers pourront ainsi effectuer une transition énergétique de leurs modes de déplacement, combinant en un seul trajet le vélo électrique avec d’autres types de transport, tels que la voiture ou le métro. « Nous avons maintenant rendu plus rapide et plus simple la mise en place d’un service de partage de vélos électriques, en augmentant le nombre de façons dont les utilisateurs pouvaient se déplacer de porte à porte. Ainsi, nous contribuons à réduire la congestion routière et la pollution dans nos villes » confirme d’ailleurs Grégory Ducongé, P-DG de Vulog.

Avec cette union, Amira Haberah, cofondatrice de Zoov, voit elle une aubaine pour «  accélérer l’adoption des vélos électriques comme l’un des principaux moyens de transport dans les villes européennes ». Une solution qui semble parfaitement adaptée aux usages actuels quand on sait que la majorité des déplacements urbains fait moins de 10 kilomètres.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Vélo, Mobilité durable, Vulog

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter