Volvo : sa stratégie pour devenir « prestataire direct de services »

Publié le par

Avec comme objectif de devenir un « chef de file de l’industrie automobile mondiale » d’ici le milieu de la prochaine décennie, Volvo Cars dévoile ses nouvelles ambitions opérationnelles. Le constructeur suédois souhaite notamment se muer en « prestataire direct de services ».

Les ventes mondiales de Volvo Cars ont progressé de 13,3 % en mai.
Les ventes mondiales de Volvo Cars ont progressé de 13,3 % en mai.

Volvo opère depuis 2010 sa mutation en constructeur automobile premium. Pour atteindre son objectif, l’entreprise prévoit de réaliser la moitié de son chiffre d’affaires global annuel par la vente de véhicules 100% électriques, tandis que les véhicules autonomes devraient générer un tiers des résultats.

En parallèle, la marque souhaite que la moitié des véhicules vendus le soient par les biais d’un service par abonnement. La gamme devrait également s’élargir, notamment en abordant le nouveau segment des VTC autonomes. Des initiatives visant à révolutionner ses rapports avec sa clientèle, pour nouer plus de cinq millions de relations clients directes d’ici la mi-2020.

« Les attentes de nos clients évoluant vite, et nous devons nous adapter rapidement. Ces initiatives vont participer à la transformation de Volvo, qui, de simple constructeur automobile, deviendra prestataire direct de services, annonce Håkan Samuelsson, président et CEO de Volvo Cars. L’entreprise est bien armée pour poursuivre sa croissance rapide à l’horizon 2025 ».

En 2017, Volvo Cars a enregistré des résultats et des ventes records, avec une hausse de 27,7 % de son résultat d’exploitation et un volume de ventes mondiales à 571 577 unités.

Mots clefs associés à cet article : Volvo

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER