Volvo : 2019, meilleure année de la marque en France

Publié le par

Présent depuis 1953 dans l’Hexagone, le constructeur suédois Volvo y a réalisé en 2019 sa meilleure année. Un record en grande partie dû à une gamme renouvelée.

Constructeur engagé en faveur de la sécurité et de l’environnement, Volvo séduit de plus en plus les automobilistes français, comme étrangers. Pour la sixième année consécutive, la marque suédoise (propriété du Chinois Geely), a vu ses immatriculations croître dans toutes les régions du monde où elle est présente.

Au global, les ventes ont dépassé la barre des 700 000 unités (705 452 exactement), soit une progression de 9,8 % en un an. Mieux, dans l’Hexagone, celles-ci ont fait un bond de 18,2 % par rapport à 2018. En volume, ce sont 21 696 véhicules qui ont été mis à la route entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019 contre 18 349 l’année précédente. « Nous avons battu un record historique depuis l’implantation de la marque en France en 1953 », se félicite Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Car France.

Les nouvelles motorisations électrifiées séduisent les clients français

Ces bonnes performances, Volvo les doit à une gamme renouvelée avec l’arrivée, en cours d’année, de la version restylée du grand SUV XC90, du lancement de la berline S60 mais aussi de l’arrivée d’une motorisation hybride rechargeable sur le SUV compact XC40 et de la micro-hybridation sur les XC60 et XC90. Ainsi, en France, 21 % des commandes ont concerné des véhicules équipés d’une motorisation hybride rechargeable.

Par ordre décroissant, les modèles les plus prisés sur le marché français ont été :

  • le XC40 : 8 238 unités (dont 12 % en hybride rechargeable)
  • le XC60 : 5 901 unités (dont 30 % en hybride rechargeable)
  • les V40/V40 Cross : 3 061 unités
  • le XC90 : 2 258 unités (dont 59 % en hybride rechargeable)
  • les V60/S60 : 1 540 unités
  • les V90/S90 : 698 unités

Qu’en est-il des ventes flottes ?

De par sa position de constructeur premium, Volvo touche traditionnellement et plus facilement les professions libérales (avocats, médecins, ...) que les TPE/PME et grands comptes. Cela signifie donc que les véhicules commercialisés par la marque auprès des entreprises n’entrent pas, en nombre conséquents, dans de grands parcs.

Cependant, selon les données communiquées par le constructeur, l’an dernier, environ 10 000 commandes à entreprise (hors location courte durée) ont été enregistrées dans le réseau en raison d’une force croissance des ventes (6 800 véhicules) auprès des loueurs longue durée.

Quels objectifs pour 2020 ?

Pour l’année 2020, Volvo Cars France s’est fixé comme objectif d’atteindre un volume de 22 500 véhicules livrés dont 40 % de véhicules hybrides rechargeables. « On commence à pousser les ventes sur l’hybride rechargeable car non seulement on est bons [dans ce domaine] mais on n’a pas le choix. Nous n’avons ni l’intention ni les moyens de payer des amendes [liées aux émissions moyennes de CO2] dans les années à venir », nous explique Yves Pasquier-Desvignes.

Pour réussir, le président de Volvo Cars France mise sur l’année pleine de commercialisation du XC40 PhEV mais aussi sur l’arrivée en concessions de sa déclinaison 100 % électrique, baptisée XC 40 Recharge.

Mots clefs associés à cet article : Volvo

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter