Volkswagen va transformer une île grecque en paradis de la mobilité durable

Publié le par

Le groupe automobile allemand vient de signer avec la Grèce un inédit partenariat prévoyant de transformer l’île d’Astypalée en terre neutre en carbone. L’utilisation de véhicules électriques (voitures, scooters, vélos, ...) y deviendra la norme tandis que l’autonomie énergétique du territoire sera progressivement assurée via des sources renouvelables.

image d'illustration © Volkswagen
image d'illustration © Volkswagen

Une île grecque s’apprête à faire sa révolution verte grâce à Volkswagen Group ! Voilà qui paraît surprenant et prête à sourire. Il s’agit pourtant d’un projet très sérieux, soutenu par le gouvernement grec. Un protocole d’accord a d’ailleurs été signé entre le groupe automobile allemand et les autorités locales le 4 novembre dernier.

« Je crois fermement aux partenariats. Les gouvernements ne peuvent pas agir seuls et le secteur privé n’a pas réponse à tout. Ce projet ambitieux est le résultat d’un partenariat étroit entre l’État grec et Volkswagen Group. Il voit un leader mondial de l’industrie automobile, qui vise à rendre sa flotte de véhicules et l’entreprise neutres en carbone d’ici 2050, s’associer à une nation européenne en pleine transformation », a commenté Kyriakos Mitsotakis, le Premier ministre grec.

« C’est un grand jour pour Astypalée, pour la région du Dodécanèse, pour la mer Égée et pour toute la Grèce. Nous lançons aujourd’hui le premier projet d’île verte intelligente du pays. Ce qui marque un changement majeur dans notre vision. Le transport électrique et le plan d’action global, vert et durable, auront un impact positif sur la vie quotidienne des habitants de l’île. En les associant à un système de transport public innovant, nous donnons vie à des idées futuristes. Aujourd’hui, la Grèce montre qu’elle est prête à opter pour des investissements pionniers, innovants [...] pour offrir à la société un niveau accru de connectivité, de durabilité intelligente et d’utilisation innée », a abondé Konstantinos Fragogiannis, le secrétaire d’État aux Affaires étrangères.

Quel est ce projet ?

L’île d’Astypalée, un territoire d’environ 100 km2 situé au sud de la mer Égée peuplé de 1 300 habitants et visité chaque année par plus de 70 000 touristes, va opérer dans les prochaines années sa transition énergétique grâce à Volkswagen Group et ses marques (Volkswagen, Seat, Volkswagen Véhicules Utilitaires, Elli, UMI Urban Mobility International).

Plus concrètement, de nouveaux services digitalisés et modes de transport - plus durables - vont faire leur apparition sur cette île. Dans un communiqué, le constructeur allemand annonce la mise en place d’un service de covoiturage 100 % électrique « conçu pour améliorer le service d’autobus local très limité » mais aussi « la transformation d’une partie de l’activité traditionnelle de location de véhicules » en un service d’autopartage de scooters électriques de marque Seat.

La mise à disposition de vélos à assistance électriques et de véhicules 100 % électriques issus des gammes de Volkswagen est également prévue. « Un millier de véhicules électriques remplaceront les 1 500 véhicules à moteur thermique » promet le groupe automobile allemand. « Les véhicules utilitaires des entreprises locales et les véhicules utilitaires de l’île (véhicules de police, véhicules des services d’urgence et flottes du secteur public) seront également électrifiés » est-il encore précisé.

Afin de recharger la batterie de tous ces véhicules, le déploiement d’une infrastructure adaptée est également prévu. Volkswagen annonce l’installation de ses chargeurs Elli sur l’île et auprès de ses habitants via 230 wallbox privées et plusieurs bornes publiques. Petit bémol toutefois : sur Astypalée, la production d’électricité est encore très majoritairement assurée par des sources d’énergie fossiles. Un autre chantier, mené par d’autres opérateurs, est évoqué afin de permettre d’assurer à l’île son indépendance énergétique... à un horizon non précisé.

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter