Volkswagen lance les mises à jour à distance pour la famille ID.

Publié le par

Volkswagen déploie des mises à jour à distance pour ses modèles électriques de la famille ID. Le constructeur souhaite proposer une mise à jour toutes les douze semaines à ses clients, en introduisant un nouveau business model.

© Volkswagen
© Volkswagen

Volkswagen vient d’annoncer le déploiement de la mise à jour à distance sur ses modèles électriques de la famille ID. Des mises à jour « Over-the-Air » qui doivent introduire un nouveau business model. La première mise à jour à distance concerne l’ID.3 et aura lieu au mois de juillet. Elle introduira la version logicielle ID.Software 2.3 auprès des clients du First Movers Club par transfert de données mobiles. Cette mise à jour comprend des améliorations en matière de confort, de performances et de fonctionnalités. Ainsi, l’ID Light, la reconnaissance de l’environnement et la commande dynamique des feux de route devraient être améliorés. La mise à jour devrait également permettre de corriger des bugs.

L’architecture informatique de la plateforme MEB sur laquelle repose l’ID.3 permet de mettre à jour à distance jusqu’à 35 unités de commande sur un véhicule. La firme devrait progressivement étendre ces mises à jour à tous les modèles de la famille ID (ID.3, ID.4, ID.4 GTX) avec une périodicité régulière de douze semaines. Ainsi, tous les véhicules pourront recevoir la dernière évolution logicielle. « Il s’agit là d’une étape majeure dans la mise en œuvre de notre stratégie Accelerate, qui prépare Volkswagen à la mobilité digitale connectée du futur », explique Ralf Brandstätter, président du directoire de la marque Volkswagen.

Business model 2.0

Le déploiement régulier de mises à jour à distance devrait introduire un nouveau business model pour la marque. À l’avenir, Volkswagen souhaite proposer à ses clients des fonctionnalités nouvelles tout au long de la vie du véhicule. Des options qui pourraient être ajoutées par une simple mise à jour, à partir du moment où les véhicules disposent en série de tous les capteurs et caméras nécessaires.

« Le matériel sera en grande partie standardisé, sachant que des fonctions supplémentaires et des technologies innovantes pourront être ajoutées ultérieurement via des mises à jour logicielles », explique la marque. Ainsi, tous les véhicules pourraient être livrés avec ces équipements plus ou moins actifs, selon les préférences du client. Un propriétaire qui pourrait ajouter des fonctionnalités à tout moment, selon ses besoins, en payant par exemple la mise en fonction d’une nouvelle option.

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, Véhicules connectés

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter