Vinci lance son badge de télépéage Bluetooth

Publié le par

Le concessionnaire autoroutier Vinci innove avec un badge de télépéage paramétrable par Bluetooth et plus facile à se procurer.

Les voies réservées au télépage sont de plus en plus nombreuses. (image d'illustration © Pixabay/CC)
Les voies réservées au télépage sont de plus en plus nombreuses. (image d'illustration © Pixabay/CC)

Le télépéage simplifie encore son fonctionnement. Fort de ses 4 443 kilomètres d’autoroutes dans l’Hexagone (réseaux ASF, Cofiroute, Escota, Arcour, Arcos, Duplex A86), Vinci Autoroutes lance à l’approche des grands départs en vacances son nouveau badge Ulys connecté.

Disponible dans près de 500 points de vente (e-commerce, grande distribution, aires de service, prestataires automobiles…), ce nouveau boîtier de paiement est immédiatement paramétrable depuis un smartphone via une connexion Bluetooth. Ce qui permet de supprimer les délais d’expédition et d’activation.

10 millions d’abonnés en France

Le télépéage est un confort appréciable sur autoroute pour l’ensemble des conducteurs : occasionnels ou réguliers. Avec les voies réservées, les automobilistes gagnent du temps sur leurs trajets en passant les barrières sans s’arrêter. Mieux, avec ce service, les conducteurs empruntant très régulièrement les autoroutes n’ont également plus besoin d’avancer le coût du trajet puis d’éditer leurs notes de frais. Une facture récapitulant l’ensemble des trajets effectués étant éditée en fin de mois.

Avec de tels avantages, ce service – apparu pour la première fois au milieu des années 1990 en France – séduit de plus en plus. L’Association des sociétés françaises d’autoroute (Asfa) comptabilise 10 millions d’abonnés en France. L’usage de ces boîtiers de paiement fixés au pare-brise des véhicules représente même 55 % des transactions réalisées sur les réseaux concédés.

Mots clefs associés à cet article : Vinci, Autoroute, Péages

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter