[Vidéo] Volvo persiste et signe avec le break V60

Publié le par

Volvo confirme sa présence historique dans le segment du break en lançant une nouvelle version du V60. Plus long, plus spacieux, le véhicule vise clairement une clientèle de professionnels.

Il n’y a pas que les SUV dans la vie. La preuve avec le nouveau break V60, lancé avec beaucoup d’espoir par Volvo. Le constructeur suédois veut s’imposer dans le segment des breaks premium, un créneau de niche crédité de seulement 14 000 ventes en France en 2017. Le V60 version 2018 arrive donc avec 12 centimètres de plus en longueur. Une poussée de croissance qui se ressent au niveau de l’habitabilité et du coffre : ce dernier gagne en effet 101 litres pour atteindre 529 litres. Le constructeur se démarque aussi avec des assistances à la conduite très perfectionnées comme la conduite semi-autonome ou l’alerte de trafic arrière, qui détecte les véhicules se trouvant à proximité lors d’une sortie de place de stationnement.

À partir de 39 790 euros en finition Business

Sous le capot, au lancement, on retrouve deux moteurs Diesel : un D3 de 150 chevaux et un D4 de 190 chevaux. Un moteur essence T5 de 250 chevaux et deux hybrides essence T6 Twin Engine (340 ch) et T8 Twin Engine (390 ch) se rajouteront à l’offre en fin d’année 2018. Le V60 sera disponible à partir de 36 500 euros dans sa version d’entrée de gamme. Deux finitions pour les entreprises seront proposées : Business à partir de 39 790 euros (disponible en fin d’année 2018) et Business Executive à partir de 43 790 euros.

Volvo fait presque un sans-faute avec ce break au comportement routier impeccable et au design élégant. Seul bémol à signaler : les tarifs un peu élevés. Le constructeur suédois compte écouler 2 000 unités du V60 en année pleine, dont 35 % aux flottes.

Mots clefs associés à cet article : Volvo, Break

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER