[Vidéo] Stéphane Crasnier (Alphabet) : « Le monde de la LLD s’en sortira grâce à sa flexibilité »

Publié le par

L’Automobile & L’Entreprise s’est invité chez Stéphane Crasnier, président et directeur général d’Alphabet France, pour une « conversation de (dé)confinés ». Un entretien vidéo à découvrir en replay.

Aux commandes d’Alphabet France depuis presque deux ans, Stéphane Crasnier a vu arriver la pandémie de Covid-19 en observant ce qu’il se passait en Chine où le loueur longue durée multimarques, filiale du BMW Group, est également implanté. Heureusement, « nous avions déjà engagé le passage sur un mode « flex-office » », détaille le directeur général. Pour l’entreprise qui gère un portefeuille de 100 000 véhicules environ, issus de parcs clients allant des très Grands Comptes à des petites PME, la mise en place du confinement n’a donc été qu’une formalité dans la continuité de l’organisation structurelle entamée auparavant.

Cependant, échafauder un plan strict et précis sur l’après-11 mai s’avère être une toute autre affaire. « Il a fallu distinguer les fonctions déterminantes pour avoir une activité opérationnelle sur site, notamment le remarketing ou le VO, de celles qui ne nécessitent pas une présence physique », précise Stéphane Crasnier. Mais le directeur général ne s’en fait pas trop pour la reprise de son secteur étant donné que « le monde de la LLD répond justement à ce besoin de flexibilité » nécessaire en ce moment. Sa crainte porte plutôt sur le sort de ses partenaires, constructeurs ou concessionnaires. Des acteurs dont il faut prendre soin « pour que toute la chaîne synergique qui sert les clients puisse être viable », appuie Stéphane Crasnier.

Mots clefs associés à cet article : Alphabet, Location en longue durée (LLD), vidéo, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter