[Vidéo] Mini Countryman PHEV : un hybride « so british »

Publié le par

Timide restylage pour cette deuxième génération du Mini Countryman hybride rechargeable, désormais doté d’un moteur essence de 125 ch et d’un moteur électrique de 95ch.

Le deuxième modèle le plus vendu chez Mini s’est offert un léger restylage pour cette rentrée 2020. Côté style, de petites touches viennent affirmer son look « british » : la face avant affiche un traitement plus robuste, les feux arrière adoptent le drapeau Union Jack, l’écran central de 8,8 pouces et les touches « piano black » s’insèrent de série.

Sous le capot, le modèle culmine à 220 chevaux en puissance cumulée contre 224 chevaux auparavant. Une légère modification de puissance qui bénéficie à l’autonomie électrique, passant de 41 à 44 kilomètres minimum en cycle mixte et à 54 kilomètres en cycle urbain (WLTP). De quoi satisfaire pleinement les petits rouleurs, qui pourront jouer la carte « zéro émission » lors de leurs trajets domicile-travail par exemple.

Avec un prix d’entrée qui a très peu évolué (40 600 euros), ces nouvelles données lui ouvrent également la porte du bonus écologique de 2 000 euros alloué aux hybrides rechargeables jusqu’à la fin de l’année… pour le moment !

Modes de conduite à la carte

Un peu lourd sur le départ, le Mini Countryman PHEV adopte une conduite dynamique et confortable une fois lancé. Pour s’adapter aux différents usages, il ne déroge pas à la règle de la multiplication des modes de conduite. S’il bénéficie d’un mode 100 % électrique, baptisé MAX eDrive et disponible jusqu’à 120 km/h, c’est le mode hybride (ou Auto eDrive) qui est automatiquement enclenché au démarrage. Les deux moteurs interagissent alors de manière responsable, et ils seront d’autant plus efficaces si une destination a été entrée dans le GPS.

Ainsi, avec une batterie chargée à 86 % au départ, nous avons pu obtenir une consommation de 4,1 l/100 km en mode Auto eDrive sur un parcours périurbain de 58 kilomètres. Au retour, le compteur affichait même 2 % de batterie restants. Enfin, la fonction Save Battery maintient l’état de charge actuel de la batterie haute tension, s’il est nécessaire de préserver l’autonomie électrique pour un autre moment du trajet.

Retrouvez l’intégralité de notre essai ainsi que les données TCO dans le prochain numéro de L’Automobile & L’Entreprise.

Mots clefs associés à cet article : Mini, Véhicule hybride rechargeable

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER