[Vidéo] Mercedes-Benz Vans eSprinter : bien plus qu’un simple fourgon

Publié le par

Au premier coup d’œil, l’eSprinter, comme l’eVito de Mercedes-Benz Vans, est un véhicule utilitaire 100 % électrique. Méfions-nous cependant des apparences, c’est avant tout un « support de solutions de mobilité ».

[Vidéo] Mercedes-Benz Vans eSprinter : bien plus qu’un simple fourgon

Depuis quelques années déjà, Mercedes-Benz Vans (MBV) ne se veut plus seulement « constructeur d’utilitaires ». La marque allemande a pris le virage de la mobilité et propose désormais des « solutions globales ».

Tout commence effectivement par ce que Mercedes-Benz sait faire de mieux jusqu’à présent : des véhicules utilitaires à l’image du Vito et du Sprinter, dont les versions électriques sont désormais prêtes à prendre la route. Comme l’ensemble de la gamme, elles se déclinent en « fourgons  », « transports de personnes » et « mixte  ». À terme, elles devraient être commercialisées en plusieurs longueurs et plusieurs hauteurs.

C’est ainsi par exemple que, dans un premier temps, l’eSprinter Cargo (fourgon) n’est proposé que dans une version L1H2 à toit surélevé, offrant un PTAC de 3,5 t et un volume de chargement maximum de 10,5 m3. Dans une première configuration, avec une capacité de batterie de 55 kWh, il a une autonomie d’environ 150 kilomètres pour une charge utile maximale de 900 kg.

Électrique, éclectique et facile à conduire

L’eSprinter présente une puissance de 84 kW et un couple atteignant 300 Nm. Sa vitesse maximale est, selon la configuration retenue, de 80 km/h, 100 km/h et jusqu’à 120 km/h si besoin. Cette réalité physique se traduit par des véhicules très plaisants à conduire. L’eSprinter, confortable et sûr à l’image des berlines haut de gamme de la marque à l’étoile, garde toutes les qualités dynamiques du nouveau Sprinter. Il se distingue pourtant par une belle vivacité, par une très bonne maniabilité en ville et surtout par… son silence, naturellement.

Cocréer avec le client un outil de travail sur mesure

Cependant, le véhicule proprement dit n’est plus que l’un des éléments, certes essentiel, des solutions de mobilité avancées proposées par MBV. Adaptées aux grandes flottes comme aux petites entreprises, elles font la fierté des responsables de la stratégie eDrive@Vans qui ont mené leur projet en « cocréation client » avec Hermes, le plus important fournisseur de services logistiques pour les livraisons aux clients privés en Allemagne, et Amazon Logistics. Ici, l’utilisation qui sera faite du véhicule par le client est le paramètre qui prime, notamment pour le choix du groupe motopropulseur.

Essence ou diesel traditionnels, électricité conventionnelle (batteries) ou à pile à combustible – encore au stade de prototype, le Sprinter F-Cell a une autonomie allant jusqu’à 530 kilomètres ! –, MBV aura toutes les technologies disponibles à court terme. Au client de choisir. Pour l’aider à prendre la bonne décision, MBV met à sa disposition une application, eVan Ready, qui lui permet de vérifier en ligne si les modèles électriques peuvent être intégrés dans sa flotte.

Retrouvez l’essai complet du Mercedes-Benz Vans eSprinter dans le prochain numéro de L’Automobile & L’Entreprise

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz Vans

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER