[Vidéo] Essai Volkswagen T-Cross : compact et malin

Publié le par

Le dernier-né de Volkswagen débarque sur les routes françaises avec de sérieux atouts. Bien équipé de série, il place au cœur de sa stratégie la modularité et des consommations maîtrisées. Notre essai sur les routes de Corse.

Volkswagen continue de surfer sur la vague des SUV avec un cinquième modèle, le T-Cross. Sa position de dernier-né sur le segment des crossover urbains lui confère une longueur d’avance face à ses concurrents directs. En effet, la marque allemande n’a pas lésiné sur les équipements de sécurité de série, anticipant ainsi la nouvelle réglementation européenne sur les Adas, qui entrera en vigueur à l’horizon 2022. Dans un secteur en pleine mutation où les SUV représentaient un tiers des immatriculations en 2018, 18 % pour les SUV compacts, Volkswagen ambitionne de faire de son T-Cross le troisième pilier de sa marque avec un objectif de 25 000 à 30 000 ventes en année pleine. La démarche vise davantage les particuliers, mais les entreprises ne sont pas en reste. La version Lounge Business, déclinée sur l’ensemble des motorisations, pourra porter la part des immatriculations B to B du modèle à 20 % des ventes.

Compact mais pas petit

Avec ses 4,11 m de longueur, le T-Cross ferme la marche sur la gamme SUV de la marque allemande. Douze centimètres plus petit que le T-Roc et 54 millimètres plus long qu’une Polo, il est parfaitement taillé pour la ville. Extérieurement, il revendique sa parentalité. Son design ne le distingue pas tellement de son grand frère. À l’intérieur, il se démarque davantage en parvenant à concentrer une habitabilité convenable dans un petit gabarit. L’empattement long (2,55 m) profite à l’habitacle, qui peut accueillir confortablement cinq personnes. Mais cette capacité se verra très vite réduite dès lors qu’on souhaitera profiter d’un maximum de volume de coffre. Le modèle bénéficie en effet d’une banquette arrière coulissant sur 14 centimètres, permettant de faire varier le volume de chargement de 385 à 455 litres.

Plaisir de conduite au rendez-vous

Le plus petit des SUV Volkswagen fait son entrée sur le marché français avec deux moteurs essence, 95 et 115 chevaux. Ce dernier peut recevoir une boîte manuelle à six vitesses ou une boîte automatique DSG7. En version diesel, une seule proposition est prévue à date avec un moteur de 95 chevaux bénéficiant de l’additif dépolluant AdBlue 12 l (10 000 km). Il est disponible en boîte manuelle à cinq vitesses ou en boîte automatique. Cette version étant toujours en attente d’homologation, sa commercialisation devrait intervenir d’ici au début de l’été. Une proposition diesel 150 chevaux pourrait voir le jour avant la fin de l’année.

Une finition business bien équipée

Le T-Cross bénéficie également d’autres atouts, comme sa gamme simplifiée pour plus de lisibilité. L’intégralité de la proposition est d’ailleurs déclinée en une version Lounge Business qui vient se placer au cœur de la gamme. Cette dernière bénéficie du système de navigation et infotainment « Discover Media » avec un écran tactile de 8 pouces, ainsi que de radars de stationnement avant et arrière en plus d’un équipement de série déjà complet. Le dernier-né de Volkswagen profite en effet de sa position sur le segment pour coiffer ses concurrents au poteau sur la sécurité. Il dispose d’une batterie d’aides à la conduite, avec notamment : détecteur d’angle mort, système de freinage automatique, Lane Assist, E-Call, détecteur de fatigue, Front Assist, régulateur de vitesse adaptatif... Le Park Assist 3.0, le Light Assist et l’assistant aux manœuvres de stationnement sont quant à eux disponibles en option.

Cet attirail de technologies explique que les tarifs du T-Cross soient légèrement supérieurs à ceux de ses concurrents. Mais il n’en demeure pas moins accessible, avec un prix d’entrée près de 4 000 euros inférieur à celui du T-Roc.

Retrouvez notre essai complet dans le prochain numéro de L’Automobile & L’Entreprise

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, SUV, SUV citadin A0

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter