[Vidéo] Essai - Skoda Fabia : passage à l’âge adulte

Publié le par

Depuis 1999, la Fabia concentre le savoir-faire de Skoda. Ou de Volkswagen devrait-on dire, la marque tchèque étant devenue sa propriété au tout début des années 90 ! Rivale directe des Renault Clio et autres Peugeot 208, la Fabia nous revient à travers une quatrième génération. Plus mature, celle-ci bétonne son atout phare, à savoir une excellente habitabilité, mais dommage que l’inflation s’étende aussi aux prix…

En « offrir plus pour moins cher », tel est le credo porteur de Skoda depuis que Volkswagen a racheté la marque. Ce positionnement agressif a porté ses fruits, car les Skoda de l’ère post-soviétique sont heureusement devenues plus sexy, tout en étant techniquement identiques aux Volkswagen, les organes mécaniques étant judicieusement mutualisés. Une stratégie renouvelée pour élaborer cette Fabia de quatrième génération, bâtie sur la plateforme des récentes VW Polo, Seat Ibiza et Audi A1. Elle en impose, et pas seulement grâce à son style plus affirmé, puisqu’elle gagne 10 cm en longueur et 5 cm en largeur ! Une croissance spectaculaire qui profite d’abord à l’habitabilité, devenue la plus généreuse du segment. Sérieusement construite et mise à la page côté technologies embarquées, la Fabia prend le risque d’occulter le diesel pour se limiter à un 3 cylindres 1.0 essence décliné en de multiples versions. Skoda espère malgré tout écouler près du tiers de sa production auprès des entreprises, et ce, malgré des prix de moins en moins compétitifs.

Retrouvez l’intégralité de cet essai dans le numéro d’octobre 2021 de L’Automobile & L’Entreprise

Mots clefs associés à cet article : Skoda, Berline

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter