[Vidéo] Essai - Renault Arkana : hybride stylé

Publié le par

Avec sa ligne de coupé sportif mais des dimensions de SUV familial, le Renault Arkana veut offrir le meilleur des deux mondes. A l’instar de cette première version, micro-hybride essence 140 ch, qui cultive l’art du compromis.

Sur le très disputé, segment C, les SUV affichent une belle santé avec 55 % des ventes en Europe. Comment s’y distinguer au milieu d’une offre pléthorique sans, pour autant, viser l’exclusivité tarifaire des premium allemands ? Après le succès mitigé du Kadjar, Renault a soigné sa copie avec l’Arkana. Un SUV avec une ligne de coupé, équilibrée mais trapue, qui se démarque d’emblée par son dynamisme. Sa silhouette affiche d’ailleurs un aérodynamisme au mieux de sa catégorie (0,30 de Cx et 0,72 de Scx).

Plus inattendu, ce SUV coupé ne sacrifie pas les occupants des places arrière sur l’autel du design sportif. La banquette reste accueillante pour les grands gabarits et l’espace aux genoux (211 mm) permet d’envisager de longs trajets. D’autant que le coffre n’a rien à envier à celui d’une berline avec ses 513 litres et son double niveau. En rabattant la banquette, le plancher plat accepte jusqu’à 1 296 litres de fret. Pour obtenir une telle habitabilité, les ingénieurs de Renault ont exhumé des archives un empattement de 2 720 mm. Une valeur qui a fait le succès (et le confort), en leur temps, de la R16 puis de la R25. L’hommage s’arrête là, puisque la plateforme de l’Arkana, CMF-B, est celle de l’actuel Captur.

Compromis hybride

Sous le capot, Renault a placé un bloc essence TCe 140 chevaux avec micro-hybridation 12 volts associé à une transmission automatique à sept rapports. Sa consommation ressort à 7,2 l après une centaine de kilomètres parcourus en ville et sur de petites routes. La micro-hybridation apporte de la souplesse au démarrage et une bonne volonté dans les relances sans offrir cependant des performances à la hauteur du design sportif. Pourtant le châssis et les suspensions offrent un compromis remarquable entre efficacité et confort. L’Arkana bénéficie d’un guidage et d’une stabilité de haut vol. Côté tarifs, Renault positionne ce SUV Coupé à différents étages des « car policies » : dès 29 700 € en entrée de gamme, jusqu’à 36 200 € pour les versions supérieures qui titillent le premium.

Mots clefs associés à cet article : Renault, SUV, Véhicule hybride, SUV Coupé

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter