Essai - Mercedes-Benz Classe E : l’étonnant break allemand

Publié le par

La Mercedes-Benz Classe E vient de recevoir un léger restylage. Plus que le look, l’intérêt pour ce véhicule réside dans sa motorisation hybride rechargeable diesel-électricité de 306 chevaux.

(image d'illustration © Antonin Moriscot / A&E)
(image d'illustration © Antonin Moriscot / A&E)

Un véhicule hybride n’abrite pas forcément le couple essence-électricité sous son capot. Dans sa vaste gamme EQ Power – nouveau label pour désigner ses véhicules électrifiés –, Mercedes-Benz fait le pari de proposer des hybrides rechargeables carburant au sans-plomb ou au gazole. Un détail qui a son importance pour séduire les très gros rouleurs que peuvent être les professionnels. Tant mieux, car ce nouveau break E 300de est taillé pour la route.

Confortable et feutré, il excelle sur autoroute, son domaine de prédilection. Pour autant, le véhicule ne démérite pas sur le réseau secondaire ni sur les routes sinueuses, où il peut avaler les lacets sans sourciller. Un exercice parfait pour solliciter ses deux moteurs, que la boîte automatique à neuf rapports n’étouffe pas ; le passage des rapports se faisant avec rapidité et discrétion.

Au chapitre consommation, si le véhicule est homologué à 1,4 l/100 km, nous avons relevé à l’ordinateur de bord, après plusieurs centaines de kilomètres en montage et sur du plat, une moyenne très honorable de 5,4 l/100 km en fin de parcours. En ayant une conduite « classique », il est même très facile de recharger en roulant la batterie lithium-ion de 13,5 kWh. Sur une Wallbox, il faudra compter 1 h 40 pour une charge complète.

Attention à la marche !

La qualité des matériaux employés et la finition irréprochable surclassent cette Mercedes-Benz Classe E par rapport à ses concurrentes. La dotation technologique est extrêmement complète avec une kyrielle d’aides à la conduite, dont la liste ne peut être énumérée ici. Attention toutefois aux nombreuses options qui alourdissent la facture. À bord, l’excellent système multimédia MBUX, qui permet d’interagir avec le véhicule grâce à la phrase-clé « Hey, Mercedes ! », et la navigation avec réalité augmentée sont de la partie. Le gros point faible de cette E 300de vient de son coffre. Cette génération de Classe E n’ayant pas été initialement conçue pour être électrifiée, une imposante marche cachant les batteries ampute de 160 litres le compartiment à bagages. Gênant pour un break familial.

Mercedes-Benz Classe E (PHEV) : la gamme, les prix
VersionPuissancePuissance fiscaleÉmissions de CO2Prix
300de Avangarde Line306 ch8 CVà partir de 35 g/km64 350 €
300de AMG Line306 ch8 CVà partir de 35 g/km67 450 €
Break 300de Avangarde Line306 ch8 CVà partir de 35 g/km66 550 €
Break 300de AMG Line306 ch8 CVà partir de 35 g/km69 650 €

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz, Break, Véhicule hybride rechargeable, familiale

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter