[Vidéo] Essai - Citroën C3 Aircross : petit SUV civilisé

Publié le par

Lancé fin 2017, le Citroën C3 Aircross est le premier vrai SUV de Citroën. Boxant dans la catégorie ultra-concurrentielle des petits baroudeurs urbains, il vient d’être restylé afin de ne pas trop être distancé par les nouveaux entrants.

Remplaçant du monospace urbain C3 Picasso dans la gamme, le Citroën C3 Aircross a été le premier vrai SUV de la marque aux chevrons. Les modèles précédemment commercialisés (C-Crosser et C4 Aircross) ayant été produits en coopération avec le japonais Mitsubishi. Avec sa bouille rondouillarde et ses options de personnalisation, le véhicule a déjà été produit à plus de 600 000 exemplaires en trois ans. Face à une concurrence toujours plus nombreuse et offrant des prestations en hausse, Citroën se devait de réagir. C’est donc chose faite avec cette version restylée. Les modifications portent essentiellement sur la face avant qui perd de sa bonhommie pour des lignes plus tendues grâce à un jonc chromé en X séparant les optiques à double étage. L’intérieur se bonifie aussi avec l’apparition de nouvelles selleries et matières ainsi que les sièges Advanced Confort chers à la marque offrant un bon maintien et un confort incomparable. La modularité n’a pas été sacrifiée (banquette 2/3-1/3 coulissante) et l’espace arrière est suffisamment habitable pour en faire la voiture du quotidien… ou la transformer en mini-fourgonnette (coffre de 410 à 1 289 dm3).

Répondre à tous les besoins

Sous le capot, Citroën maintien des mécaniques essence comme diesel, en boîte manuelle ou automatique. Le choix étant toutefois limité au trois-cylindres 1.2 l PureTech 110 ch (130 ch en EAT6) et au quatre-cylindres 1.5 l BlueHDi 110 ch (120 ch en EAT6). En dépit de sa sonorité métallique caractéristique encore trop présente, le bloc essence s’avère agréable en toutes conditions de circulation. Équipé d’une boîte à six rapports, pour abaisser le niveau sonore et économiser quelques décilitres de sans-plomb, on s’emploiera à réserver exclusivement la 6e aux trajets autoroutiers, faute de quoi les relances se verront pénalisées. Bâti sur l’ancienne plateforme du Peugeot 2008, le C3 Aircross n’a pas le dynamisme de l’ex-star des ventes. Très typé confort, son comportement est rassurant bien qu’un certain roulis reste très présent.

Mots clefs associés à cet article : Citroen, Véhicule thermique, SUV citadin A0

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter