[Vidéo] Citroën C5 Aircross : modularité et confort

Publié le par

Le nouveau SUV du groupe PSA souhaite se faire une place au soleil grâce à une proposition misant sur le confort et sur une modularité de monospace.

Déjà commercialisé en Chine, le C5 Aircross a été adapté au marché européen.

Modularité et confort, voici les maîtres mots qui ont défini la conception du C5 Aircross, nouveau SUV de Citroën. Basé sur la plate-forme du Peugeot 3008, tout comme ses cousins le DS7 Crossback et l’Opel Grandland X, il vient se positionner en termes de dimensions entre le 3008 et le 5008, tout en restant sur le segment des SUV compacts.

Des mensurations qui lui permettent d’avancer une habitabilité plus intéressante que celle du 3008 et sur laquelle il souhaite miser grâce à une modularité soignée à l’arrière. Les trois sièges arrière individuels peuvent ainsi coulisser sur 15 centimètres pour permettre de faire passer le volume du coffre de 580 à 720 litres (1 630 litres une fois la banquette rabattue).

Un air de famille

Côté confort, le C5 Aircross possède plusieurs atouts dans sa manche : les suspensions à butées hydrauliques progressives déjà vues sur le C4 Cactus, une insonorisation poussée et des sièges enveloppants au moelleux appréciable obtenu grâce à deux épaisseurs de mousse additionnelles.

À l’extérieur, l’ADN Citroën saute aux yeux. Les projecteurs à deux niveaux, les éléments colorés au niveau des bas de caisse, les feux arrière 3D… Le lien de parenté avec le reste de la gamme Citroën renouvelé récemment est évident. Le C5 Aircross s’affirme néanmoins comme un véhicule imposant avec son regard positionné très haut sur la calandre et son capot presque horizontal. Le design intérieur est lui aussi en cohérence avec le reste de la gamme. La planche de bord flottante rappelle celle du C4 Cactus avec un côté plus massif.

Des motorisations et un équipement peu différenciants

Pour se mouvoir, le C5 Aircross reprendra les motorisations éprouvées du 3008, à savoir les PureTech essence de 130 et 180 chevaux et les diesels BlueHDi de 130 et 180 chevaux également. La boîte automatique EAT8 sera bien sûr proposée. En 2020, une version hybride rechargeable rejoindra les motorisations disponibles. Côté équipements, le C5 Aircross est dans l’air du temps : fonctions de conduite automatisées, grand écran tactile capacitif, recharge par induction, etc.

En résumé, le C5 Aircross est un SUV bien né qui ne révolutionne pas pour autant le segment. Il devrait jouir d’un beau succès, surtout si ses tarifs, qui seront annoncés à la rentrée lors du Mondial de l’automobile, lui permettent de se différencier réellement au sein d’une offre déjà bien complète.

Mots clefs associés à cet article : Citroen, SUV, PSA, PSA Peugeot Citroën

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER