Vers une année 2019 record pour les flottes ?

Publié le par

L’année 2019 marquera-t-elle un record sur le marché des flottes ? À deux mois de conclure le millésime, c’est bien la tendance qui se dessine. Les ventes aux entreprises ont en effet atteint plus de 736 568 immatriculations (VP + VUL) à fin septembre, un chiffre en hausse de 9,16 % par rapport à la même période l’an dernier.

Vers une année 2019 record pour les flottes ?

Selon l’Arval Mobility Observatory, le marché des flottes continue sur sa lancée de septembre en affichant pour octobre une croissance de plus de 12 %. Près de 84 500 unités ont été mises à la route le mois dernier, dont 51 889 VP (+ 23,3 %) et 32 550 VUL (– 1,68 %). Un dynamisme qui porte le secteur à 736 568 immatriculations sur les dix premiers mois de l’année, en augmentation de 9,16 % à nombre de jours ouvrés comparable (211). Mais cette croissance est davantage tirée par les VP (440 102 unités ; + 11,55 %) que par les VUL (296 466 unités ; + 5,79 %).

La chute du diesel ralentit

Du côté du mix énergétique, la tendance est plutôt à la stabilisation. L’essence revendique une part de marché de 22,35 % en cumul à fin octobre, avec une hausse des immatriculations de 56,5 % depuis janvier. Les véhicules roulant au diesel sont toujours moins nombreux dans les flottes automobiles avec des ventes dans le rouge. Mais cette chute ralentit à – 1,7 % sur dix mois, et la part de marché s’est stabilisée autour de 71 %. Avec des mises à la route en hausse de 33 % dans les parcs d’entreprise, la part de marché de l’électrique est elle aussi plutôt stable (2,3 %). Enfin, les motorisations hybrides affichent une progression de 32,2 % (3,84 % de PDM).

Mots clefs associés à cet article : Marché Flottes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter