Véhicule d’entreprise : un marché en forte hausse, impacté par WLTP

Publié le par

À l’instar du marché global, le secteur des flottes a connu un mois d’août exponentiel, impacté par l’entrée en vigueur de la norme WLTP.

+20,1 % ! La croissance du véhicule d’entreprise enregistrée le mois dernier n’est pas si étonnante que ça lorsqu’on regarde dans le même temps le marché global. En cause, l’entrée en vigueur au 1er septembre dernier du protocole d’homologation WLTP.

Aussi, le mois d’août affiche près de 54 000 immatriculations, dont une forte progression du VP (+28,9 % à 34 127 unités), selon l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise*. Du côté des VUL, la hausse est plus modérée (+7,3 % à 19 598 unités), l’entrée en vigueur du WLTP étant prévu pour 2019 pour cette partie du marché.

Repli de l’électrique au mois d’août

Sur le mois, les immatriculations de véhicules diesel sont positives, avec une croissance de +7,7 % (40 871 unités VP+VUL). Une reprise qui se fait au détriment de l’électrique avec une baisse des ventes de 2 % (VP+VUL) à 780 unités. « La surprise vient du coup d’arrêt sur les VUL électriques, dont les immatriculations affichent un repli de -27,8 %, à 307 unités (une première depuis le début de l’année 2018). Sur les VP, la tendance reste au contraire positive avec une croissance de +27,5 %, à 473 unités », souligne l’OVE. Enfin, du côté des hybrides, la progression totale VP+VUL s’établit à 46,7 %, pour 1 959 unités.

La part de marché du diesel passe sous la barre des 80 %

Sur huit mois, le marché du véhicule d’entreprise affiche une progression totale de 6,2 %, à 539 766 unités (VP + VUL). Par segment de marché, l’activité depuis le début de l’année est toujours soutenue par les véhicules particuliers (VP), dont les immatriculations s’inscrivent en hausse de +8,5 % (319 438 unités). Le marché du véhicule utilitaire léger (VUL) voit son rythme de croissance ralentir, avec une progression de +2,9 % seulement en cumulé à 220 328 unités.

Par type d’énergies, l’OVE observe :

  • une baisse des immatriculations diesel de -0,3 % à 431 004 unités (VP+VUL), pour une part de marché qui passe sous la barre des 80 % (à 79,9 %).
  • une hausse des immatriculations essence de 43,7 %, à 82 063 unités, pour une part de marché à fin août qui s’établit à 15,2 % contre 11,51 % à la même période l’an dernier.

Les immatriculations de véhicules électriques en entreprise s’inscrivent également en progression de +32,8 % sur huit mois, avec 9 223 unités et une part de marché de 1,7 %. Côté hybrides, la tendance reste orientée à la hausse (+44 %, à 16 439 unités), avec une part de marché de 3 %.

*Le marché entreprise suivi par l’OVE inclut les administrations, les loueurs longue durée et les sociétés hors automobiles.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), Voiture particulière (VP), Marché Flottes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER