Un toilettage de printemps pour la famille Qashqai

Publié le par

Le souffle de la concurrence emmenée par les Peugeot 3008 et Skoda Yéti commencerait-il à peser sur les ventes du Qashqai ? Un brin vieillissant face aux jeunes loups de la catégorie, le SUV compact de Nissan, écoulé à plus de 500 000 unités en Europe depuis son lancement en mars 2007, dont 45 000 en France, prépare sa riposte avec une opération relooking au printemps prochain.
La famille Qashqai (Qashqai et Qashqai +2) va ainsi évoluer stylistiquement avec une face avant aux traits plus affirmés. Tout évolue, du capot à la calandre en passant par les projecteurs et les ailes, sans que le SUV perde pour autant son identité. À l’arrière du véhicule, en revanche, c’est le statu quo, à l’exception de l’éclairage des feux, qui se fait désormais au moyen de 12 leds.
Nissan a également travaillé sur l’aérodynamique afin d’abaisser le Cx, qui passe de 0,34 à 0,33. Combiné à un gain de poids, à l’adoption d’enjoliveurs plus profilés ainsi qu’au montage de pneus à faible résistance au roulement, cet effort permet au constructeur de proposer une version du Qashqai à 129 g/km de CO2, baptisée “ Pure Drive 129 g ”.

JPEG - 80 ko

À tout cela s’ajoutent quelques retouches à bord du véhicule. Le Qashqai est enrichi d’un nouvel ordinateur de bord plus complet, d’un combiné d’instrumentation plus lisible, d’éclairages de seuils de porte retravaillés et d’espaces de rangement plus nombreux. Nissan annonce également s’être penché sur la question de l’acoustique et des vibrations.

Mots clefs associés à cet article : Nissan, Crossover, SUV

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter