Un mois d’août horribilis !

Publié le par

Grosse déprime sur la plupart des marchés ouest-européens. Le mois d’août a été particulièrement mauvais pour les ventes d’automobiles neuves. Ainsi, en Espagne, les immatriculations sur ce mois ont chuté de plus de 40 % ! En Italie, les chiffres sont mauvais également sans atteindre les sommets ibères. Dans la péninsule, le coup de frein reste impressionnant, avec une contraction de 26 % des transactions. Ce n’est pas tout, les marchés suédois, allemand ou encore britannique subissent eux-aussi des baisses importantes, de 23, 18 et 10 % ! Au-delà de son côté spectaculaire, comment peut-on expliquer ce phénomène de grande ampleur ? Bien sûr, la hausse des prix des carburants a certainement joué un grand rôle dans cette chute généralisée, mais des raisons plus profondes, liées à la conjoncture économique qui se dégrade, ont pu aussi influer sur la tendance. Reste à savoir si la baisse va se poursuivre ou s’il ne s’agissait que d’un trou d’air passager. Les prix des carburants ont baissé entre temps, mais l’impact psychologique pourrait demeurer dans l’inconscient des consommateurs. Outre-Atlantique, la situation n’est guère plus brillante, avec un retrait de 15 %. GM et Ford reculent plus fortement que le marché, quand Chrysler perd plus du tiers de ses ventes… La France ne connaît pas de pareille déprime, le système du bonus/malus instauré en début d’année soutenant le marché.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER