Un Français sur trois est prêt à baisser son salaire pour se rapprocher de son domicile

Publié le par

Le baromètre publié par HelloWork sur les trajets domicile-travail soulève la question du bien-être des salariés à l’heure où la pression immobilière incite les entreprises à s’excentrer des lieux de vie.

Lors de la recherche d'un emploi, le temps de trajet est plus valorisé que le salaire pour 70 % des Français.
Lors de la recherche d'un emploi, le temps de trajet est plus valorisé que le salaire pour 70 % des Français.

JPEG - 69.8 ko
Les entreprises ne font-elles pas fausse route en s’éloignant toujours plus des centres-ville pour trouver des locaux plus accessibles ? C’est la question qui se pose à la lecture des résultats du baromètre publié par HelloWork, l’éditeur des plates-formes de recherche d’emploi RégionJob et ParisJob, qui a interrogé un échantillon de 2 413 actifs (au sens de l’INSEE, personnes en recherche d’emploi incluses). L’enquête souligne ainsi que 49 % des Français mettent plus de 30 minutes pour se rendre sur leur lieu de travail. Une durée jugée insatisfaisante par 36 % d’entre eux. En Ile-de-France le phénomène est exacerbé avec 71 % des sondés qui mettent plus de 30 minutes (45 % mettent plus de 45 minutes) et 42 % d’insatisfaits.

JPEG - 80.8 ko
Une situation liée à la pression immobilière de la région mais à laquelle les entreprises ne répondent peut-être pas de manière appropriée. Le trajet domicile-travail est en effet suffisamment important pour que 73 % des Franciliens envisagent de changer d’emploi pour se rapprocher de leur domicile (69 % en France) lorsqu’ils sont seulement 50 % à réfléchir à un déménagement pour se rapprocher de leur lieu de travail (41 % en France). Plus étonnant encore, plus d’un Français sur trois serait prêt à accepter une baisse de son salaire pour se rapprocher de son domicile (36 % des Français, 38 % des Franciliens). Concernant les personnes en recherche d’emploi, le chiffre est encore plus saisissant : 7 Français sur 10 seraient prêts à accepter un emploi moins rémunéré s’il était plus près de chez eux.

JPEG - 77.3 ko

La voiture reste le moyen de transport principal des Français pour se rendre au travail

L’enquête révèle également que si la voiture reste le moyen de transport le plus utilisé par les Français pour se rendre au travail, cette proportion est en baisse. Ils sont ainsi 65 % à utiliser leur voiture, un chiffre en baisse de 7 et 13 points si on le compare aux études publiées par l’INSEE et par l’Ifop pour Alphabet depuis le début de l’année. Le budget mensuel dédié aux trajets domicile-travail oscille pour sa part entre 50 et 150 euros selon la densité urbaine.

Mots clefs associés à cet article : Multi-modalité, Trajets domicile-travail

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER