Un Audi Q7 plus sobre

Publié le par

Après la saga N1, qui faisait de l’Audi Q7 ainsi homologué la plus importante économie fiscale de l’année (plus de 40 000 euros sur trois ans d’usage), voici venu avec la nouvelle année modèle un Q7 plus sobre et moins émetteur de CO2. Avec 195 g/km seulement (tout est relatif…), le Q7 demeure redevable d’une TVS de 975 euros et d’un malus de 750 euros. En fait, toute la gamme de moteurs a été revue :
• Les motorisations essence 3.6 l FSI et 4.2 l FSI sont supprimées et remplacées par deux versions du 3.0 l TFSI développant 272 ch et 333 ch, un moteur lancé fin 2008 sur l’A6 3.0 l TFSI et sur la S4. Accouplé à la boîte tiptronic 8 rapports, il consomme officiellement 10,7 l/100 km en cycle mixte (249 g/km), soit une baisse de 16 % par rapport à l’ancien 4.2 l FSI de 2009, et affiche une baisse de 24 % par rapport au 4.2 l FSI de 2007.
• La motorisation 4.2 l TDI 340 ch progresse encore : 219 g/km de CO2 au lieu de 262 g.
• La motorisation 3.0 l TDI 240 ch, qui représente environ 80 % des ventes en France, est également revue. Grâce à la nouvelle boîte tiptronic 8 rapports et aux technologies “efficiency” (Start & Stop, récupération d’énergie au freinage, etc.), elle ne consomme que 7,4 l/100 km en cycle mixte, soit seulement 195 g/km de CO2. Mais c’est par rapport aux modèles 2008 que l’amélioration de la consommation est la plus spectaculaire : avec 7 ch de plus (de 233 à 240 ch), les consommations et émissions de CO2 en cycle mixte ont été réduites de 31 % (282 g à 195 g), et la consommation en cycle urbain a diminué de 41 % ! À noter enfin que ces nouvelles motorisations équiperont tous les Audi Q7 fabriqués à partir de juin 2010.

Mots clefs associés à cet article : Audi

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter