UE : le marché automobile se maintient au 1er trimestre

Publié le par

Avec +0,7 % au premier trimestre 2018, le marché automobile de l’Union européenne se maintient malgré un mois de mars en recul.

La France est le quatrième marché de l'UE derrière l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Italie.
La France est le quatrième marché de l'UE derrière l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Italie.

Selon l’ACEA (L’Association des Constructeurs Européens d’Automobiles), le nombre d’immatriculations de véhicules particuliers au premier trimestre 2018 dans l’Union européenne se maintient, avec un frémissement de +0,7 % par rapport à l’année dernière. En tout, près de 4,2 millions de voitures ont été vendues depuis le début de l’année, ce qui fait de l’UE le second marché automobile mondial avec 21 % de part de marché, derrière la Chine qui frôle les 30 %.

La France 4e marché de l’UE

La France est le quatrième plus gros marché de l’UE, avec plus de 550 000 VP immatriculés (+2,9 %). L’Allemagne est numéro 1 avec plus de 870 000 VP (+4 %), le Royaume-Uni est second avec 720 000 unités mais accuse une baisse de 12 %, enfin en troisième place se trouve l’Italie avec près de 575 000 VP.

L’essence, carburant le plus répandu

Représentant 55 % des VP immatriculés au premier trimestre 2018, l’essence est le carburant majoritaire en Europe. Un bond de 14,6 % par rapport à la même période l’année dernière. Cette croissance est due au tassement du diesel qui ne représente plus que 37,9 % des nouvelles immatriculations, soit une baisse de 17 % par rapport à 2017.

Mots clefs associés à cet article : Voiture particulière (VP), Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER