Trophées A&E 2018 : entretien avec Yves Bonnefont (DS), coup de cœur du jury

Publié le par

Lors de la 23e édition des Trophées de L’Automobile & L’Entreprise, la marque DS a raflé deux Trophées : celui du VP de l’année avec le DS 7 Crossback et celui du coup de cœur du jury. Un prix qu’est venu récupérer en personne le directeur de la marque DS, Yves Bonnefont.

Yves Bonnefont, le directeur de la marque DS, lors de la remise des Trophées le 4 juillet 2018.
Yves Bonnefont, le directeur de la marque DS, lors de la remise des Trophées le 4 juillet 2018.

L’Automobile & L’Entreprise : Quelle est votre réaction à la suite de ce prix coup de cœur du jury ?
Yves Bonnefont :
Je tiens d’abord à remercier les quinze gestionnaires membres du jury qui ont accordé ce prix à DS. Notre marque a pris son envol il y a quatre ans. Depuis, c’est un travail qui nous mobilise intensément. Nous savons qu’il faut du temps pour s’imposer, c’est donc une satisfaction de voir que les choses se concrétisent et que notre travail est récompensé. C’est d’autant plus important pour nous que ce sont des gestionnaires de flotte qui nous ont choisis pour ce coup de cœur.

A&E : Les ventes B2B étaient un objectif pour vous. Quelle est votre stratégie vis-à-vis des ventes flottes ?
YB :
Le fait que DS reçoive un prix coup de cœur de la part d’un jury de gestionnaires est le signe d’une mobilisation pour faire réussir l’excellence automobile française, notamment dans les entreprises. C’est vraiment le moteur qui booste toute l’équipe. Chez DS, nous avions pour objectif d’avoir une répartition des ventes B2B et particuliers équilibrée, c’est le cas aujourd’hui puisque nous sommes à peu près à 50/50.

« Nous allons présenter un véhicule 100 % électrique lors du Mondial de Paris. »

A&E : DS est en pleine expansion. Quel est le plus gros marché pour vous ?
YB :
La Chine a doublé les États-Unis l’année dernière pour devenir le premier marché premium au monde. Nous sommes donc très présents sur ce marché. Il y a la France évidemment, mais aussi l’Argentine, où nous sommes juste derrière les trois premiums allemands. Et ce, notamment grâce à la DS 3.

A&E : Quel est votre plan concernant l’électrification chez DS ?
YB :
C’est un projet très important pour nous. Nous allons d’ailleurs présenter un véhicule 100 % électrique dans quelques mois, lors du Mondial de Paris. SUV, berline…, pour l’instant nous ne dévoilons rien ! Il faudra attendre le Mondial. Ce sera le premier véhicule 100 % électrique de série de DS. Et il ne faut pas oublier le DS 7 Crossback, qui sera disponible dans sa version hybride rechargeable courant 2019.

Mots clefs associés à cet article : DS

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER