Transition énergétique des flottes : l’offensive électrique d’Arval et Public LLD

Publié le par

Au début de l’été, Arval lançait son offre de conseil SMaRT pour faciliter la transition énergétique des flottes d’entreprise, accompagnée de solutions de recharge et de location. Le loueur se fixe des objectifs d’envergure pour le déploiement de véhicules électriques. Une stratégie dupliquée par sa filiale Public LLD, en partenariat avec l’alliance Renault-Nissan.

Transition énergétique des flottes : l'offensive électrique d'Arval et Public LLD

Arval et sa filiale dédiée aux acteurs publics et à l’économie sociale et solidaire, Public LLD, accélèrent sur l’électrique et lancent des offres dédiées aux flottes en partenariat avec l’alliance Renault-Nissan. « Un effort a été fait en termes de coût de détention afin que les véhicules électriques soient compétitifs par rapport aux thermiques » a précisé Grégory Libre, directeur commercial et marketing d’Arval, lors d’une conférence de presse ce 20 septembre.

5 % d’immatriculations de VE d’ici à 2020, 10 % d’ici à 2025

Conçue pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et aux attentes croissantes des entreprises en matière d’intégration de véhicules à énergie alternative, l’offre d’Arval pour les flottes s’organise autour de trois axes : le conseil et l’analyse SMaRT du parc automobile du client, l’intégration d’une solution de charge en partenariat avec NewMotion et des services de location plus flexibles.

Alors que la France accuse toujours un retard sur le déploiement du véhicule électrique avec une part de marché de seulement 1,24 %, contre 39,2 % en Norvège ou 11,7 % en Islande, le loueur affiche de grandes ambitions. Si le taux des immatriculations VE d’Arval se monte aujourd’hui à 1,7 %, ses objectifs sont de 5 % en 2020 pour atteindre 10 % à l’horizon 2025.

100 000 VE dans les flottes publiques

Une stratégie dupliquée à sa filiale Public LLD. De son côté, elle propose désormais à l’État et aux collectivités de disposer pour leurs flottes d’une gamme de véhicules électriques au prix du thermique. Une offre « clés en main » disponible depuis le 19 septembre qui s’articule autour de quatre axes : le financement de la transition énergétique par la location, un accès aux véhicules électriques encouragé et facilité, le développement de la mutualisation via la mobilité partagée, et la gestion dynamique du parc par la télématique.

Cette initiative entre dans le droit fil du développement par Public LLD de la solution
« Transition énergétique & Modernisation » du parc automobile des acteurs publics, annoncée en mai 2018. « Sur les 450 000 véhicules qui composent les flottes publiques, il y a une majorité de diesels anciens alors que leur utilisation en milieu urbain est parfaitement compatible avec d’autres énergies. À terme, nous estimons que plus de 100 000 véhicules pourraient basculer en électrique » déclare Stéphane Spitz, directeur général adjoint de Public LLD. Qui ajoute : « Repenser la mobilité avec la notion d’usage plutôt que de possession permet de financer cette transition. Avec un surcoût neutralisé et une solution clés en main pour les infrastructures de charge, le déploiement de cette offre devrait entraîner une formidable accélération de la modernisation et de la transition énergétique des flottes publiques. »

Mots clefs associés à cet article : Arval, Public LLD, Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER