Transfert Leasing : « De plus en plus d’entreprises viennent chercher un véhicule sur une courte durée »

Publié le par

Entretien avec Éric Roseau, directeur général de Transfert Leasing

Transfert Leasing : « De plus en plus d’entreprises viennent chercher un véhicule sur une courte durée »

L’Automobile & L’Entreprise : Transfert Leasing, c’est quoi ?
Éric Roseau :
Le principe de Transfert Leasing est relativement simple. Il est de dire qu’un contrat peut être transféré en conservant les mêmes conditions contractuelles. Un professionnel ou un particulier qui est titulaire d’un contrat de LLD ou LOA peut ainsi à tout moment le transférer. La contrainte, c’est que le nouveau destinataire du contrat soit solvable pour recevoir l’agrément de l’organisme financier qui est propriétaire du véhicule. Il y a donc un certain nombre d’aspects, notamment juridiques, qu’il faut maîtriser. Transfert Leasing aujourd’hui, c’est une plate-forme permettant de mettre en relation des personnes qui veulent céder leur contrat en cours avec des personnes qui cherchent des véhicules sur des durées plus courtes ou qu’ils veulent tout bonnement faire une affaire.

A&E : Comment s’articulent vos offres ?
ER :
Pour les particuliers qui souhaitent simplement déposer une annonce, nous allons demander 60 euros par mois. Mais les démarches restent à la charge du cédant. Pour 24 euros par mois, plus une commission commerciale au résultat, nous allons nous charger de la diffusion de l’annonce sur notre plate-forme, la transmettre à notre base de données de 15 000 membres. Nous allons également nous charger de recevoir tous les appels téléphoniques. Mais surtout nous allons collecter les documents nécessaires à la reprise de votre leasing et réaliser l’étude financière du repreneur pour éviter d’envoyer un dossier avec une personne qui n’est pas solvable. Une fois toutes ces étapes réalisées, nous envoyons le dossier à l’organisme financier concerné puis nous assurons son suivi jusqu’à l’obtention de l’avenant du contrat. Enfin, nous mettons en place une procédure de livraison pour que le repreneur prenne possession du véhicule. Nos honoraires commerciaux sont équivalents à ceux d’une mensualité et varient ainsi de 300 à 900 euros selon le type de véhicule.

A&E : Quelle est la typologie de votre clientèle ?
ER :
Sur les 600 visiteurs moyens journaliers, nous avons une répartition d’environ 60 % de particuliers et 40 % de professionnels. Cette dernière catégorie est en train de monter, et nous avons de plus en plus d’entreprises qui viennent chercher un véhicule sur une courte durée.

A&E : Quels sont aujourd’hui vos axes de travail et de développement ?
ER :
Aujourd’hui le principal frein, c’est la durée de traitement des dossiers une fois qu’ils sont dans les mains des services après-vente des loueurs et autres organismes financiers. Cette durée atteint parfois deux mois. Nous travaillons avec eux pour fluidifier tout ça. Mais nous aimerions également poursuivre avec eux plus étroitement sur d’autres pistes de développement, qui sont encore confidentielles.

Mots clefs associés à cet article : Location de courte durée (LCD), Transfert Leasing

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER