Toyota prépare sa montée en puissance sur l’hydrogène

Publié le par

Le constructeur nippon veut passer de 3 000 véhicules hydrogène aujourd’hui à 30 000 véhicules minimum par an à l’horizon 2020.

Le site de montage des piles à combustible de Toyota.
Le site de montage des piles à combustible de Toyota.

Alors que la majorité des constructeurs est engagée dans une course au développement de véhicules électriques à batterie, Toyota place pour sa part ses pions sur le véhicule à hydrogène. Le constructeur japonais commercialise déjà depuis 2014 la Mirai, une berline familiale aux airs de Prius. Cette dernière est équipée d’une pile à combustible qui permet de transformer l’hydrogène en électricité et garantit au véhicule une autonomie d’environ 400 kilomètres sans la contrainte de la recharge. Vendue à 700 unités lors de sa première année pleine de commercialisation, la Mirai s’est écoulée à 3 000 exemplaires en 2017, essentiellement au Japon.

Ce volume encore faible ne décourage pas pour autant Toyota, qui voit dans cette motorisation une alternative crédible aux actuelles motorisations thermiques. Le constructeur souhaite ainsi vendre plus de 30 000 véhicules à pile à combustible à l’horizon 2020. Pour alimenter cette montée en puissance, le constructeur investit et vient de faire sortir de terre un immeuble de huit étages et 70 000 m2 qui se prépare à accueillir la production des piles à combustible. Les réservoirs à hydrogène vont quant à eux être assemblés sur une ligne aménagée sur près de 15 000 m2.

La production viendra alimenter le marché japonais, où Toyota compte vendre 10 000 véhicules dès 2020, mais également de nouveaux marchés cibles : l’Australie, la Chine, les Émirats arabes unis et le Canada. Ils compléteront la zone géographique de commercialisation de la Mirai, qui s’étend aujourd’hui entre le Japon, les États-Unis et neuf pays européens.

Mots clefs associés à cet article : Hydrogène

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER