Toyota lève le voile sur sa nouvelle Mirai

Publié le par

La nouvelle génération de la berline japonaise fonctionnant à l’hydrogène est (presque) prête. Elle sera présentée, sous forme de concept, fin octobre lors du Salon automobile de Tokyo.

La deuxième génération de Toyota Mirai est en approche.
La deuxième génération de Toyota Mirai est en approche.

Toyota renouvelle sa Mirai. Pour la deuxième génération de cette grande berline zéro émission motorisée par une pile à combustible alimentée en hydrogène, le constructeur japonais a presque tout revu et repensé. À commencer par le design de son auto.

Si l’actuelle génération souffre de lignes peu gracieuses, la prochaine génération arbore une plastique plus classique mais au dynamisme renforcé. L’idée des designers Toyota étant rapprocher le style de cette sage berline de celui d’un coupé quatre portes.

JPEG - 4.9 Mo

« Nous avons œuvré à créer une voiture au design émotionnel et attractif. Nous voulons que les clients disent “ Je choisis cette voiture non seulement car elle roule à l’hydrogène mais parce que je désire cette voiture ” » souligne Yoshikazu Tanaka, l’ingénieur en chef du programme Mirai. Certains y voient d’ailleurs des traits de carrosserie empruntés à ses cousines, les Toyota Camry et Lexus ES 300h.

Cette comparaison, plutôt flatteuse, est sûrement due également aux nouvelles dimensions de la Mirai. Affichant 4,97 m, cette seconde génération mesure 8 centimètres de plus que l’actuelle. Sa silhouette est également plus basse de 7 centimètres et plus large de 6 centimètres.

Autonomie accrue

L’intérieur de la grande berline à hydrogène a également été profondément revu. Le tableau de bord gagne en simplicité de lecture. Un sentiment renforcé par l’abandon de la dalle numérique centrale faisant office de compteur de vitesse.

JPEG - 4.1 Mo

Côté mécanique et technique, Toyota ne rentre pas dans les détails. Le constructeur japonais indique cependant que cette nouvelle Mirai repose sur l’architecture TNGA. Campée sur des roues de 20 pouces, la nouvelle berline sera une propulsion contrairement à la précédente qui était une traction. Toyota n’indique pas si le moteur électrique de l’actuelle Mirai sera reconduit, mais avance une autonomie accrue de 30 %. Soit de quoi parcourir près de 500 kilomètres avec un plein… d’hydrogène.

Mots clefs associés à cet article : Toyota, Berline, Pile à combustible, Hydrogène

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER