Toyota à l’amende aux États-Unis

Publié le par

S’agit-il d’un manque de transparence, d’une volonté de cacher un incident ou d’un mensonge délibéré ? Quoi qu’il en soit, l’agence de sécurité routière américaine a décidé d’infliger une lourde amende à Toyota à la suite des problèmes d’accélération intempestive du moteur que le constructeur aurait délibérément cherché à cacher. On parle de plus de 12 millions d’euros. Ces défauts ont entraîné le rappel de 9 millions de véhicules de par le monde, et de plus de 6 millions aux États-Unis. Et pourtant, les ventes se portent bien, mieux que bien, elles décollent ! Aux États-Unis, Toyota a progressé de 41 % en mars dernier.
Il faut dire que des mesures commerciales pour soutenir les immatriculations ont été mises en place. Mais au Japon, où 200 000 Prius sont rentrées au garage, le modèle caracole toujours en tête des ventes, comme si les problèmes du constructeur japonais n’entamaient ni la confiance ni l’intérêt du consommateur pour les autos de la firme. C’est ce que l’on appelle avoir une image en béton !

Mots clefs associés à cet article : Toyota

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter