Toyota Professional : une nouvelle marque dédiée aux pros

Publié le par

Pour être crédible sur le marché du véhicule utilitaire, il faut non seulement avoir des produits de qualité, mais également une structure, un réseau de commercialisation et d’après-vente B to B spécifique. C’est toute la « philosophie » de Toyota Professional.

L'offre VUL de Toyota.
L'offre VUL de Toyota.

Avec la marque Toyota Professional que viennent de lancer à Rome (Italie) les responsables de Toyota Motors Europe (TME), la plus française des marques japonaises affiche ses ambitions sur le marché du VUL, être un acteur d’importance. Pour s’affirmer, elle peut compter sur son pick-up Hilux, ainsi que sur deux utilitaires légers produits dans le cadre d’un accord avec PSA : le Proace et le Proace City. Le premier, disponible en trois longueurs et commercialisé depuis plusieurs années, est le fourgon équivalent des Citroën Jumpy, Opel Vivaro et Peugeot Expert. Le second, disponible en deux longueurs et deux finitions (base et Comfort), est le fourgon compact jumeau des Citroën Berlingo, Opel Combo et Peugeot Partner. Ses préventes ne seront ouvertes qu’en décembre prochain, et Toyota a prévu d’en écouler 35 000 unités en année pleine en Europe.

C’est bien à la mise en œuvre d’une stratégie paneuropéenne (un peu) guerrière que l’on assiste car, très clairement, Toyota se donne les moyens pour mener l’offensive et être « dans le coup » en collant à un marché qui connaît de grands changements avec les restrictions de circulation dans les centres-ville et la croissance exponentielle de l’e-commerce. C’est ainsi que, dans un avenir proche, tous les utilitaires siglés Toyota seront connectés et que, très concrètement, les Proace full electric sont annoncés en 2020 pour le fourgon et en 2021 pour le City.

S’adresser en priorité aux auto-entrepreneurs et aux petites flottes

Le réseau, quant à lui, est en train de se mettre en ordre de marche. Les distributeurs les plus actifs, ceux qui ont un potentiel de ventes d’au moins 80 à 100 VUL par an, seront invités à créer dès l’an prochain, au sein de leurs locaux, un Business Center. Ils devront pour être « labellisés » répondre à un minimum de standards précis : avoir au moins un vendeur spécialisé VUL et un service après-vente B to B, disposer en stock de véhicules neufs et, dans le cadre du programme Toyota Plus, d’occasion immédiatement disponibles, ou encore être susceptibles de proposer à leurs clients des véhicules transformés dans les meilleurs délais.

Avec Toyota Professional, la marque veut s’adresser en premier lieu aux PME-PMI comme aux auto-entrepreneurs, commerçants et artisans, auxquels sera dédié un tout nouveau site internet : Toyota Business plus. « Pour marquer notre différence, nous insisterons sur le service et la satisfaction client » résume Vincent Dewaersegger, directeur de la communication produit de Toyota. Et dans ce domaine Toyota a un savoir-faire incontestable, ce qui en fait un concurrent avec lequel il faudra désormais compter sur le marché du VUL aussi.

Mots clefs associés à cet article : Toyota, Véhicule utilitaire léger (VUL), Toyota Professional

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER