Total vise d’autres énergies avec Fonroche Biogaz

Publié le par

Total renforce sa présence dans tous les domaines énergétiques en annonçant l’acquisition de Fonroche Biogaz, une société comptant parmi les leaders du marché français de la production de gaz renouvelable.

© Total
© Total

« Nous entendons produire 1,5 térawattheure (TWh) par an de biométhane dès 2025 et Fonroche Biogaz constitue donc la pierre angulaire de notre développement sur ce marché », expose clairement Philippe Sauquet, directeur général de la branche Gaz, énergies renouvelables et électricité de Total, rappelant qu’en 2020 le groupe avait déjà exprimé sa volonté de participer au développement de cette filière prometteuse. Par conséquent, « cette acquisition est en ligne avec notre stratégie et notre ambition climat visant à atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 [car] nous considérons que le gaz renouvelable a un rôle important à jouer dans la transition énergétique ».

Partage de compétences

Il faut dire qu’avec plus de 10 % de part de marché grâce à un portefeuille de sept unités en service couplé à l’expertise de ses 85 employés, Fonroche Biogaz pèse dans le secteur en tant qu’exploitant des unités de méthanisation en France. Le biogaz est en effet un gaz renouvelable produit par la fermentation de matières organiques. Possédant les mêmes propriétés que le gaz naturel, il peut donc être injecté dans les réseaux de distribution ou utilisé comme carburant alternatif pour la mobilité (bio-GNV ou bio-GNL). Total, qui avait déjà pris le virage de l’électrique, ajoute donc une corde supplémentaire à son arc de services de mobilité en s’impliquant dans le développement de projets liés au biogaz, cette fois.

Une trajectoire écologique qui n’est pas pour déplaire à Yann Maus, président fondateur du groupe Fonroche, bien au contraire ! « Notre modèle économique intégré associé à la puissance et au réseau international de Total nous laisse entrevoir de belles et durables perspectives d’avenir », admet le P-DG. Sans oublier que « leur belle trajectoire dans le domaine du solaire, tant par la durée des investissements que par la forte croissance, nous a conforté dans notre choix d’associer le savoir-faire des équipes Fonroche Biogaz avec cette major française des énergies », ajoute Yann Maus. Cette alliance n’est cependant ni la première ni la dernière puisque, en décembre 2020, Total a signé un protocole d’entente avec Clean Energy Fuels Corp pour développer des projets de production de gaz renouvelable aux États-Unis. L’objectif, à terme, étant pour le groupe industriel français de produire de 4 à 6 TWh/an de biométhane d’ici à 2030.

Mots clefs associés à cet article : Total, Biocarburant, Mobilités, gaz naturel

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER