Total accélère sur les infrastructures de charge

Publié le par

Selon toute vraisemblance, la ville de Paris va attribuer à Total une part importante du marché des bornes de recharge pour véhicules électriques.

DR / Total
DR / Total

S’il obtient un important lot de bornes (peut-être les bornes dites Autolib), l’officialisation étant attendue prochainement de la part du Conseil de Paris, Total envisage d’installer aussi 1 830 points de charge neufs pour des voitures électriques (7kw), et 140 pour des 2 roues (3kw). Dans les parkings, le groupe projette de déployer 10 nouveaux hubs de charge rapide, au minimum de 50 kw. Une impulsion qui permettra d’améliorer significativement le nombre de points de charge disponibles et opérationnels à Paris.

Cette annonce intervient après que Total a remporté de nombreux appels d’offres en Angleterre (Blue Point à Londres), aux Pays-Bas, et en Allemagne (Charging Solutions).

Avec la signature de la charte « Objectif 100 000 bornes », Total a récemment confirmé sa volonté de peser sur le marché de la mobilité électrique. A l’occasion de cet évènement placé sous l’égide du Ministère de la transition écologique, Guillaume Larroque, président de Total Marketing France, est revenu sur la feuille de route son groupe en France : opérer 150 000 points de charge en Europe d’ici 2025, dont plus de la moitié en France (Total exploite actuellement 10 000 bornes en France, avec l’objectif de doubler ce parc d’ici fin 2021), et opérer 300 stations de recharge haute puissance en France d’ici fin 2023, dont 100 sur les routes nationales, 100 sur autoroutes et 100 autres dans les périphéries des grandes villes.

Mots clefs associés à cet article : Total, Véhicule électrique, Borne de recharge, Super Chargeurs, Transition énergétique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter