Targa Telematics muscle son aura internationale

Publié le par

Le fournisseur de solutions télématiques italien a de grandes ambitions pour 2021 puisqu’il entend renforcer sa présence sur les marchés étrangers en ouvrant des bureaux au Portugal ainsi qu’en développant des start-ups au Mexique et au Brésil.

Ces nouveaux projets constituent une étape supplémentaire dans la stratégie d’expansion hors frontière de Targa Telematics. © Targa Telematics capture écran
Ces nouveaux projets constituent une étape supplémentaire dans la stratégie d’expansion hors frontière de Targa Telematics. © Targa Telematics capture écran

Il semblerait que cette nouvelle année soit celle de l’internationalisation pour de nombreux acteurs du monde des flottes. À l’image de Fatec Group, Weproov ou encore Mobility Tech Green, Targa Telematics visent de nouveaux horizons. Déjà implanté en France et au Royaume-Uni, tout en opérant à l’échelle mondiale aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Asie, le spécialiste des solutions de mobilité intelligente mise désormais sur des régions plus exotiques. Le télématicien, qui a augmenté son chiffre d’affaires de 5 à 40 millions d’euros au cours des cinq dernières années et enregistre à présent plus d’un demi-million d’actifs, envisage en effet de se délocaliser au Portugal. Mais aussi d’accompagner la croissance de jeunes pousses affiliées de l’autre côté de l’Atlantique, au Mexique et au Brésil.

Ces nouveaux projets, qui constituent une étape supplémentaire dans la stratégie d’expansion hors frontière de Targa Telematics, marque la volonté de la société à poursuivre des objectifs audacieux en dépit d’un contexte complexe. Une idée que confirme Nicola De Mattia, PDG de Targa Telematics : « Malgré la pandémie, nous continuons d’investir dans notre expansion sur les marchés étrangers […] sachant que nous avons créé des solutions qui feront la différence au-delà de nos frontières. » De même, « en renforçant davantage notre croissance à l’échelle internationale, nous serons en mesure de nous imposer comme la référence en matière de mobilité intelligente en Europe ainsi que sur d’autres continents », ajoute-il. À voir donc si, à l’avenir, ce pari participera bel et bien à accentuer le rayonnement du télématicien aux quatre coins du globe.

Mots clefs associés à cet article : Flotte, Télématique embarquée, Économie, Marché d’État, Targa Telematics

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter