Suzuki suspend les commandes du Jimny

Publié le par

La filiale française du constructeur japonais Suzuki a fermé les carnets de commande de son iconique baroudeur urbain.

Le Suzuki Jimny n'est plus disponible à la commande. (© Antonin Moriscot/A&E)
Le Suzuki Jimny n'est plus disponible à la commande. (© Antonin Moriscot/A&E)

Le Suzuki Jimny, sacrifié sur l’autel des normes environnementales. « En raison du très fort succès commercial du Jimny, Suzuki France doit se résoudre à suspendre toutes les nouvelles commandes de Jimny jusqu’en 2021 », indique le constructeur dans un communiqué. La raison cet arrêt brutal des ventes de ce modèle commercialisé depuis 2018 est hélas simple : ses émissions polluantes pénalisent trop fortement la marque.

« Lors de son lancement fin 2018, Suzuki avait annoncé que le niveau élevé d’émissions de CO2 de ce modèle affecterait la moyenne des émissions de CO2 de sa gamme complète en Europe après 2020. Cet objectif avait été défini pour l’ensemble de ses véhicules conformément à la législation CAFE de l’Union européenne », est-il encore précisé.

Les véhicules commandés seront livrés

Pour rappel, ce véhicule rustique mais particulièrement agile est mû par un bloc essence 1.5 l de 75 chevaux émettant 154 g/km de CO2 (NEDC) ou 178 g/km (WLTP). Les versions dotées d’une boîte automatique voient leurs rejets grimper à 170 g/km (NEDC) et 198 g/km (WLTP).

Suzuki rassure toutefois ses clients. La marque annonce en effet déployer « le maximum d’efforts pour garantir dans les meilleurs délais la livraison aux clients ayant déjà passé commande ».

Mots clefs associés à cet article : Suzuki, 4x4, WLTP

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter