Suzuki restyle son Ignis

Publié le par

Le constructeur japonais a dévoilé la nouvelle version de son SUV ultra-compact. Dans le même temps, Suzuki a fait paraître les tarifs de cette citadine « baroudeuse », au-dessus de ceux pratiqués à son lancement en 2016.

Les prix de ce modèle repensé s'échelonnent de 14 490 € à 18 760 €. © Suzuki Presse
Les prix de ce modèle repensé s'échelonnent de 14 490 € à 18 760 €. © Suzuki Presse

Pour le coup, difficile de nier que l’Ignis de Suzuki n’est pas passée par la case chirurgie. Quatre ans après sa première apparition sur route, ce modèle à cheval entre le segment B et B-SUV a en effet eu droit à une cure de jouvence salutaire. De l’extérieur à l’intérieur du moteur.

L’enfant illégitime du Vitara et du Jimny ?

Dans sa mouture moderne, l’Ignis 2020 abandonne ainsi la calandre linéaire noire pour une bouche à quatre entrées d’air similaire à celle Jimny. À la différence qu’ici, sur l’Ignis, ces aérations carrées sont chromés pour un effet moins 4x4. Toutefois, il n’y a pas qu’au Jimny que l’Ignis 2020 semble emprunter son nouveau design.

JPEG - 688.5 ko
© Instagram SuzukiGarage

Bien qu’intégrant toujours ses phares arrondis et bonhommes, le bouclier a été redessiné pour se doter d’une partie basse gris alu en forme de trapèze. Une prise d’air inférieure, qui n’est pas sans rappeler celle du Vitara, dont on retrouve les contours à l’arrière, en lieu et place d’une ancienne protection de seuil un peu trop massive. Outre ses évolutions notables, son profil cubique et atypique demeure, de même que ses allures de crossover.

De l’hybride dès 14 490 €

Au-delà de ces évolutions stylistiques, l’Ignis 2020 développe une autre particularité : la micro-hybridation. Certes, celle-ci était déjà exploitée sur la mouture de 2016 mais dans seulement deux finitions. Alors qu’aujourd’hui, transition écologique oblige, c’est l’ensemble de la gamme Ignis qui s’y convertit. L’Ignis 2020 embarque donc sous son capot un moteur essence 1.2L Dualjet de 90 ch associé à une batterie lithium-ion. Cette dernière se recharge toujours via la récupération d’énergie cinétique en décélération mais elle voit sa capacité boostée de 3Ah à 10Ah.

JPEG - 8.7 Mo
© Suzuki Presse

Avec l’adoption de cette technologie évinçant le tout technique, la réduction des émissions de CO2 se veut donc effective. De 114-116 à 124-126 g en cycle WLTP, annonce d’ailleurs Suzuki. Une communication rapide et sans filtre que la marque applique également à son catalogue puisqu’elle n’a pas attendu pour révéler les prix de son modèle repensé. Ceux-ci s’échelonnent de 14 490 € à 18 760 €, soit un éventail financier plus large que celui de sa version initiale qui, lui, débutait à 12 790 €.

Nouvelle Suzuki Ignis 2020 : les prix
VersionConsommation CO2 WLTPPrix d’achat TTC
H 1.2 Dualjet Hybrid Avantage114-11614 490 €
1.2 Dualjet Hybrid Privilège114-11615 660 €
1.2 Dualjet Hybrid Privilège Auto (CVT)124-12616 900 €
1.2 Dualjet Hybrid Privilège AllGrip121-12317 160 €
1.2 Dualjet Hybrid Pack114-11617 260 €
1.2 Dualjet Hybrid Pack Auto (CVT)124-12618 500 €
1.2 Dualjet Hybrid Pack AllGrip121-12318 760 €

Mots clefs associés à cet article : Suzuki, Citadine, Véhicule hybride, SUV compact

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter