Suzuki compte ouvrir une nouvelle usine en Birmanie

Publié le par

Le constructeur japonais prévoit d’investir 12 milliards de yens (soit plus de 100 millions d’euros) dans l’édification d’un troisième lieu de production au Myanmar (ex- Birmanie).

Siège de Suzuki à Hamamatsu, au Japon. (© Suzuki)
Siège de Suzuki à Hamamatsu, au Japon. (© Suzuki)

Alors que la plupart des chaînes de fabrication automobile ont été mises à l’arrêt dans le monde à cause de la pandémie de Covid-19 qui impose un strict confinement à la population, Suzuki Motor Corporation demeure confiant en l’avenir économique et pense à l’après commercial. Ainsi, la filiale du groupe, Suzuki Thilawa Motor Co., envisage-t-elle de bâtir une nouvelle usine au Myanmar (ex- Birmanie), pays d’Asie où le marché s’avère en expansion. En 2019, Suzuki y a d’ailleurs produit 13 300 unités, pratiquement toutes vendues, affichant une part de marché de 60,3 % (d’après une étude de Suzuki sur les données de Automotive Associate of Myanmar) et une évolution positive de 128 % en un an.

40 000 voitures par an à partir de l’été 2021

Destinée au soudage, à la mise en peinture et à l’assemblage des véhicules, cette usine s’élèverait dans un parc industriel situé dans la zone économique de Thilawa, au sud-est de Yangon. Un terrain d’une superficie d’environ 200 000 m2, qui comprendrait 42 000 m2 de bâtiment. Il s’agit en fait d’un agrandissement, comparé aux 4 000 m2 de la fabrique actuelle qui emploie 224 salariés. La ligne de production, elle, devrait débuter en septembre 2021 et aurait la capacité de sortir quelque 40 000 unités annuellement, assure avec ambition la marque nipponne.

À noter que Suzuki n’est pas l’unique constructeur à avoir choisi d’exporter sa production au Myanmar. Bien qu’il y soit présent de longue date, depuis la fin des années 1990 avec l’établissement de deux manufactures où sont montés les modèles Carry, Ciaz, Ertiga et Swift, Suzuki partage désormais le sol birman avec d’autres constructeurs étrangers. C’est le cas notamment de Toyota qui, en mai dernier, annonçait l’ouverture prochaine d’une usine où serait assemblé le SUV Hilux à compter de février 2021… Si la conjoncture du marché en croissance, aujourd’hui touché par la crise sanitaire mondiale, parvient cependant à se maintenir.

Mots clefs associés à cet article : Suzuki

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter