Suzuki, ça va faire Splash !

Publié le par

Dynamique, jeune, ronde, à l’allure sportive et haute en couleur, la nouvelle Suzuki Splash laisse une première impression de fraîcheur. La nouvelle minivoiture multifonction (mini-MPV) de Suzuki arrive en concession avec des objectifs élevés, 3600 ventes en France cette année et, à terme, 60 000 ventes par an en Europe. Les teintes de carrosserie ne sont pas étrangères à l’aspect rafraîchissant de la Splash, notamment le vert tropical et le turquoise lagon, spécialement créés par Suzuki pour l’occasion. Le constructeur nippon a également vu juste côté style, avec des feux arrière en forme de boomerang s’allumant en étoile, des pare-chocs couleur carrosserie ou encore une calandre trapézoïdale symbolisant la marque. Malgré une longueur de seulement 3,72 m, la Splash dispose d’un habitacle généreux, permettant d’accueillir convenablement cinq personnes. La position de conduite est haute, offrant une bonne visibilité, et le tableau de bord se veut sans excès. Certaines commandes auraient toutefois mérité une meilleure finition.

JPEG - 171.5 ko
Un prix d’entrée inférieur à 10 000 euros
En matière de sécurité, la Splash est dotée de six airbags, de l’ESP, d’une protection piéton, d’un système de freinage antiblocage ou encore de prétensionneurs de ceinture de sécurité. Suzuki a également travaillé sur la tenue de route, d’une étonnante efficacité malgré le 1,59 m de haut de la voiture. La gamme a été limitée à trois motorisations, deux essence de 65 et 86 ch, et une Diesel de 75 ch, chacune ayant un unique niveau de finition. Testé sur routes vallonnées, le 1,3 DDiS a montré d’étonnantes aptitudes à la grimpette, le tout avec sobriété (consommation mixte de 4,5 l/100 km et 120 g de CO2/km). Il devrait représenter 50 % des ventes. La version 1.0 l devrait se révéler un peu juste malgré un prix d’entrée inférieur à 10 000 euros. Quant au 1.2 l, disponible en boîte automatique, il s’avérera un bon compromis, plus puissant et surtout moins onéreux que la version Diesel (à partir de 11 690 euros).

Mots clefs associés à cet article : Suzuki

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter