Stationnement : quelles sont les villes les plus chères ?

Publié le par

Se garer n’est pas toujours une partie de plaisir car au manque de places s’ajoute parfois un prix du ticket de parking particulièrement onéreux. La start-up d’Axa, Fixter, a d’ailleurs dressé un classement des villes du monde les moins abordables en matière de stationnement.

Paris n’arrive qu’en 32ème position du classement. © Michal Jarmoluk / Pixabay
Paris n’arrive qu’en 32ème position du classement. © Michal Jarmoluk / Pixabay

Avec la crise sanitaire du Covid-19 et le télétravail qui se généralise, les déplacements routiers ont été réduits. Pour autant, et encore plus avec les nouvelles urbanisations faisant la part aux mobilités douces, trouver une place pour stationner son véhicule s’avère toujours compliqué… et cher aussi ! Surtout au sein des grandes métropoles. C’est en substance le constat réalisé par l’étude menée par Fixter, entreprise londonienne fondée en 2016 par Kamet et Axa et spécialisée dans la maintenance automobile.

Analysant les différences de coût du stationnement dans 65 grandes villes du globe, Fixter a considéré les sites les plus fréquentés, comme les aéroports, mais aussi les parkings des zones commerçantes, ceux aux abords des stades sportifs ou ceux situés en plein centre-ville – où les frais de stationnement sont souvent plus élevés –, afin d’établir un prix moyen de l’heure comparable. Il en ressort que les villes ayant l’indice final le plus important, et donc étant les plus chères, se trouvent principalement aux Etats-Unis.

New York en tête

JPEG - 155.6 ko

New York truste ainsi, et sans grande surprise, la première place. Au cœur de la Grosse Pomme, le stationnement peut en effet varier de 7,31 € l’heure à l’aéroport, à plus de 22 € de l’heure dans le quartier de la mairie. Fixter observe même que stationner dans cette cité américaine coûte en moyenne 354,75 % de plus que le prix médian.

Le top 5 se voit ensuite complété par Boston (Etats-Unis), Sydney (Australie), Londres (Grande-Bretagne) et Brisbane (Australie). Dans la capitale britannique, il faut même parfois compter plus de 35 € de l’heure dans les environs des stades !

Paris en 32e position

Pour tomber sur la première ville européenne du classement (hors Royaume-Uni), il faut descendre jusqu’à la 15e place. Et c’est à Oslo, la principale ville de Norvège, que revient le titre, juste devant Amsterdam au Pays-Bas. Cette dernière explose ses tarifs de stationnement surtout dans les zones commerçantes (173,16 % de plus que le prix médian) : plutôt logique étant donné sa dimension touristique.

JPEG - 152.5 ko

Contre toute attente, Paris, elle, n’arrive qu’en 32e position avec des coûts du stationnement moyens supérieurs de seulement 13,86 % par rapport au prix médian dans le monde. Dans le détail, il faut compter 8 € de l’heure à l’aéroport, 4,40 € de l’heure pour un parking public dans le quartier commerçant ou encore 8,70 € pour 3 heures de stationnement près d’un stade.

New Delhi clôt le classement

À l’opposé de la situation de New York, la ville indienne de New Delhi apparaît comme la moins chère de l’étude menée par Fixter. Les chiffres avancés font même rêver les conducteurs les plus pingres avec 0,26 € de l’heure dans les quartiers marchands et 1,92 € près des aéroports (le maximum !). Des prix abordables que l’on retrouve aussi à Buenos Aires en Argentine (64e), Le Cap en Afrique du Sud (63e), Mumbai (ex-Bombay) en Inde (62e). Une compensation bien minime cependant quand on sait que cette ville est également la plus dangereuse selon une enquête de Mister Auto.

Mots clefs associés à cet article : Parking, Études, Stationnement , Tarifs

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter