Smart revoit l’esthétique de ses Fortwo et Forfour

Publié le par

La marque automobile allemande présente une gamme restylée, mais également 100 % électrique, de ses microcitadines EQ Fortwo et Forfour. Un lifting qui intervient quelques jours avant l’ouverture du Salon de Francfort.

Les Smart EQ Fortwo et Forfour 2019 adoptent un design futuriste. © Smart
Les Smart EQ Fortwo et Forfour 2019 adoptent un design futuriste. © Smart

Étant donné qu’elles seront présentées en avant-première à l’IAA 2019 (du 12 au 22 septembre), les Smart EQ Fortwo et Forfour devaient se refaire une beauté. Voire une modernisation en adoptant un design « épuré » futuriste. Adieu donc la calandre grillagée et bonjour le bas de caisse alvéolé. De même, fini les jantes à cinq rayons, voici venir les 15 (ou 16) pouces divisés en quatre. Plus évocateur encore, le logo Smart a disparu au profit d’un monogramme sobre, et les prises au vent sur les ailes se font plus sinueuses. Le coloris, lui, s’uniformise quand les phares full LED s’allongent tel un regard en amande. Autant de changements notables qui accompagnent une modification de taille : l’abandon de la motorisation thermique.

L’électrique : un choix logique

Par rapport à leurs versions 2017, les Smart EQ Fortwo et Forfour 2019 s’électrifient totalement sans perdre en puissance. Sous le capot, toujours 80 chevaux, 60 kilowatts de puissance maximale et un couple de 160 newtons-mètres qu’alimente une batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 17,6 kWh placée sous le plancher du véhicule. Grâce à un chargeur embarqué de 22 kilowatts (disponible en option), l’autonomie estimée à 159 kilomètres (selon la norme NEDC) peut même passer de 10 à 80 % en 40 minutes. L’électrique : un choix plus que logique pour ces petites urbaines, presque une planche de salut répondant à des objectifs fixés depuis longtemps !

Mais la marque du groupe Daimler ne compte pas s’arrêter là, pour inscrire ses microcitadines dans des perspectives avant-gardistes. La preuve avec pléthore d’équipements et de fonctionnalités connectés, à l’image du module « ready to ». Disponible en France, en Allemagne, en Espagne et en Italie, ce service s’utilise via une application smartphone et offre de nombreuses facilités d’usage de la voiture telles que le déverrouillage et verrouillage des portes au contact du téléphone ou l’aide à la géolocalisation d’une place de parking.

Sûrement les dernières de leur évolution à être fabriquées en France, comme l’avait annoncé le président de Smart France en mars dernier, les Smart EQ Fortwo et Forfour restylées et agrémentées n’ont pas encore de tarifs communiqués. Ce qui n’empêchera pas de les admirer prochainement à l’IAA 2019.

Mots clefs associés à cet article : Smart, Véhicule électrique, Micro-citadine, IAA 2019

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter