Skoda lance un nouveau programme dédié aux sociétés

Publié le par

Après avoir signé un quatrième record de ventes consécutif en 2019, Skoda voit déjà plus loin pour 2020, misant notamment sur son efficacité dans le périmètre BtoB. Tous les détails en un clic.

Portée par la croissance et jouant sur ses points forts, Skoda lance un nouveau programme dédié aux flottes couvrant toute sa gamme. (© Skoda)
Portée par la croissance et jouant sur ses points forts, Skoda lance un nouveau programme dédié aux flottes couvrant toute sa gamme. (© Skoda)

Si Skoda souffre encore d’un déficit de notoriété, Dorothée Bonassies, sa directrice générale en France, travaillant à le combler comme en ont attesté les dernières campagnes publicitaires volontiers décalées et porteuses de connotations moins « sages », la marque enregistre cependant des résultats commerciaux flatteurs. En 2019, elle a ainsi battu une nouvelle fois son record, rendant une carte de 36 498 immatriculations (+ 16,2 %), pour une part de marché de 1,65 %, dans le prolongement du plan GO 3000. Sur les fondations robustes de la Fabia (9 882 unités) et de l’Octavia (7 506), la marque a su faire fructifier son offensive sur le segment porteur des SUV, avec le Kodiaq (5 588, + 32 %) et le Karoq (5 641, + 22,4 %), en attendant le nouveau Kamiq, aux ambitions élevées (8 000 unités en 2020), puis l’Enyaq.
Place désormais au plan Vision 2021, sur lequel Skoda est en avance. En effet, l’objectif de 2 % de part de marché fixé en 2021 devrait être atteint cette année, la direction de Skoda avançant 2,3 % de part pour 2021. Cette année, la marque table sur quelque 41 000 immatriculations, soit une nouvelle progression significative de 10 %.

Profiter de l’efficacité de la marque sur le canal des flottes

JPEG - 6.7 Mo
Anthony Périer nourrit de grandes ambitions pour Skoda sur le canal des flottes. (© Skoda)

Pour atteindre ces objectifs, le marché des flottes fait l’objet d’un soin particulier, d’autant que ce canal fait déjà partie des forces de la marque (part de marché de 1,8 % sur le périmètre des flottes en 2019 avec une surperformance du marché). Pour l’exercice 2020, le cap des 2,2 % de part est fixé par Anthony Périer, directeur commercial et du développement réseau de Skoda France, qui ajoute : « Avec le programme commercial que nous lançons dès le premier trimestre, nous développons considérablement notre attractivité, notamment sur le marché des fleets. Nos bonnes valeurs résiduelles, liées aux lancements de nos nouveaux modèles, associées à un excellent positionnement de la gamme Skoda nous permettent déjà d’émerger au niveau des ventes sociétés, et les conditions proposées en ce début d’année nous permettront sans nul doute de passer à la vitesse supérieure ».

Un programme qui couvre toute la gamme

JPEG - 161 ko
Des offres attractives sont disponibles dès le premier trimestre 2020.

Le groupe se donne les moyens de ses ambitions et 20 nouveaux recrutements de vendeurs « flottes » sont programmés cette année, accompagnant ainsi le mouvement général de l’élargissement de la force de vente de la marque dans l’Hexagone (le réseau doit voir son maillage passer de 150 points de vente à 200 d’ici 2023, tout en stimulant une marge déjà enviable de 1,7 point). Par ailleurs, Skoda lance donc un programme attractif à destination des clients « flottes » et « l’ensemble de la gamme est concernée, y compris les nouveaux modèles électrifiés iV (la Citigoe iV 100 % électrique et la Superb iV plug-in hybride), et proposée à des conditions avantageuses, majoritairement sans apport et incluant la perte financière, un véhicule de remplacement et l’entretien sur des durées de 25 à 37 mois ».
Dans un communiqué, la marque donne l’exemple suivant : « L’Octavia Combi 2.0 TDI 150 associée à la boite DSG, en version business suréquipée, est ainsi proposée au tarif ultra compétitif de 229 euros par mois sur 25 mois. Elle est dotée, entre autres, des radars de stationnement avant et arrière, de la climatisation automatique, du GPS Amundsen, de Smartlink+ (Mirrorlink™, Carplay© et Android Auto® incluant la fonction Smartgate) et des jantes alliage 16 pouces Alcatras ».

15 % des ventes de Skoda via des modèles électrifiés en 2020

Dans un marché qui risque de se tendre à cause des nouvelles réglementations (WLTP, CAFE…), Skoda sait avoir un atout dans sa manche : « Près de 63 % de notre gamme n’aura pas de malus lié au WLTP en mars prochain. Ce pourcentage monte même à 89 % par rapport aux modèles les plus vendus », répète à l’envi Anthony Perier.
Pour autant, la marque suit naturellement le mouvement d’ensemble de l’électrification. La Citigo-e iV est en concession et l’arrivée des Superb iV PHEV et Octavia iV PHEV est programmée, respectivement en mars et en septembre. En outre, le petit SUV 100 % électrique Enyaq sera dévoilé le 12 mai prochain, le 12/5 en clin d’œil aux 125 ans de la marque, pour une commercialisation en fin d’année, l’effet commercial étant attendu en 2021. En 2020, la part des modèles électrifiés devrait représenter un peu plus de 15 % des ventes de Skoda, soit environ 6 000 unités.

JPEG - 71.6 ko
Skoda table sur un volume de véhicules électrifiés de l’ordre de 6 000 unités cette année, soit 15 % de son objectif global de 41 000 immatriculations.

Mots clefs associés à cet article : Skoda, LLD, Organisme de financement, Gestionnaire de parc, Marché France, Véhicule neuf (VN), WLTP, Véhicule électrifié , énergies alternatives

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER