Siligom se lance dans le vitrage avec SiliGlass

Publié le par Fabio Crocco

Dans les pas de son partenaire Point S, Siligom se lance sur le marché du remplacement de vitrage en proposant à ses adhérents le panneau SiliGlass.

Siligom se lance sur le marché du remplacement de vitrage en proposant à ses adhérents le panneau SiliGlass. (© Siligom)
Siligom se lance sur le marché du remplacement de vitrage en proposant à ses adhérents le panneau SiliGlass. (© Siligom)

Le marché du remplacement du vitrage, son milliard d’euros de chiffre d’affaires et ses marges confortables n’en finissent plus d’attiser les convoitises. Dans la foulée de Point S, c’est au tour de son partenaire au sein de la centrale de référencement Viasso, Siligom, de se positionner pour saisir les opportunités de ce marché. En effet, le 15 janvier dernier, l’enseigne de pneumaticiens a annoncé à son réseau la mise en place de SiliGlass.

« Nous souhaitons apporter un service complémentaire et de qualité à nos clients, mais aussi permettre à notre réseau de se diversifier et d’accroître sa profitabilité. En plus de l’entretien mécanique, le vitrage devient une carte supplémentaire pour nos adhérents. Nos centres sont majoritairement implantés dans de petites villes, au plus près des clients. Il y a du sens à apporter un service global », argumente Olivier Pasini, directeur général de Siligom.

Une demande du terrain

L’idée de se lancer dans cette nouvelle offre a été émise au sein d’une commission métier par des adhérents ayant remonté des demandes de leurs clients en matière de vitrage. SiliGlass, qui ne concerne pour l’heure que le véhicule léger, pourrait même couvrir dans un second temps le véhicule industriel.

Le concept SiliGlass est en test depuis la fin d’année dans six centres, dont trois qui proposaient déjà ce service de vitrage de manière autonome. Ces six ateliers, en phase de rodage, assurent déjà deux interventions par semaine, et cela, sans communication spécifique. Un mois après le démarrage, onze centres SiliGlass proposent du vitrage.

Le sourcing, au sein de Viasso, est assuré par l’incontournable grossiste Vitro Service France, mais aussi par les fabricants, dont Pilkington. La logistique est gérée en direct, en J + 1, par les fournisseurs. Les centres ne disposent pas de stock. Les opérations de remplacement de vitrage s’effectuent donc sur rendez-vous.

Un positionnement tarifaire agressif

La formation des opérateurs est assurée en trois jours par la société Glass & Boost. Un cahier des charges définit le matériel à acquérir, mais aussi l’aménagement d’une surface de travail spécifique. Siligom se charge entièrement de l’aspect marketing de l’offre avec, comme accroche commerciale, celle de rembourser la franchise des assurés. Un plan de communication dédié sera prochainement dévoilé.

Pour ce qui est de la facturation, la centrale a branché son catalogue électronique de commande de pièces Silitech à ceux de ses fournisseurs en vitrage. « Durant notre phase d’approche, nous souhaitons avoir un positionnement tarifaire agressif. Nos prix restent inférieurs à ceux proposés par les constructeurs », conclut Olivier Pasini qui, pour l’heure, reste discret sur les ambitions de déploiement de sa nouvelle enseigne.

Mots clefs associés à cet article : Entretien, Pneumatique, Vitrage, Siligom

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER