Siemens fait une grande avancée dans les stations de recharge à haute puissance

Publié le par

Siemens Smart Infrastructure dévoile une nouvelle génération de bornes de recharge à haute puissance. Baptisée Sicharge D, elle fait valoir une efficience constante supérieure à 95,5 % et garantit donc que la quasi-totalité de l’électricité générée est transmise aux véhicules, ce qui entraîne une baisse des coûts d’exploitation.

© Siemens
© Siemens

Siemens Smart Infrastructure lance donc une nouvelle gamme de bornes de recharge à haute puissance, la Sicharge D. « Adaptée aux stations de recharge rapides que l’on trouve sur les autoroutes ou dans les villes, dans les parkings urbains, et dans les centres commerciaux, cette nouvelle station de charge affiche une efficience de pointe de 96 %, soit l’une des plus élevées du marché, une puissance de charge évolutive, et une distribution dynamique de l’énergie », détaille le groupe.

« Avec sa conception évolutive et sa capacité de charge dynamique, cette nouvelle gamme de Sicharge D représente un grand pas en avant pour relever les challenges de l’e-mobilité », souligne Olivier Delassus, directeur France de la division eMobility de Siemens Smart Infrastructure. Et de poursuivre : « C’est aussi l’une des stations de recharge compacte les plus efficientes actuellement sur le marché, avec multiples points de charge en gestion dynamique. C’est un facteur de taille si on considère que le développement de la mobilité durable demande une gestion minutieuse du peu de ressources que nous utilisons ».

Des stations de charge évolutives selon les générations de VE

La solution a été conçue pour anticiper les évolutions technologiques à venir : même si les capacités de charge de la plupart des véhicules sont aujourd’hui limitées, la puissance de charge ira en s’accentuant et les plages de tension demandées seront de plus en plus importantes.

Ainsi, la Sicharge D affiche une puissance de charge évolutive pouvant atteindre 300 kW, par le biais d’améliorations plug-and-play. La borne gère déjà les tensions comprises entre 150 et 1 000 volts (V) et les courants jusqu’à 1 000 ampères (A) sur toutes les prises en courant continu (CC). Elle est donc capable de prendre aussi bien en charge les futurs véhicules alimentés par des batteries de 800 V que les taux de chargement de plus faible tension utilisés par la plupart des véhicules actuels.

Une adaptabilité au service de la maîtrise des coûts

Par ailleurs, la Sicharge D peut être connectée à un ou deux points de charge externes, ce qui permet aux clients d’adapter leurs investissements en fonction de la demande. Par défaut, la borne est équipée de deux prises CC et d’une prise CA logées dans un espace réduit qui simplifie au maximum l’installation, avec possibilité de charger trois véhicules en parallèle. Avec les extensions en points de charge externes à la borne principale, la station peut charger jusqu’à cinq véhicules en parallèle. Une adaptabilité précieuse sur un marché encore en cours de développement.
De même, la Sicharge D reprend le principe de la charge dynamique et offre de nouvelles fonctionnalités de communication autour d’un écran de 24 pouces ajustable, afin de répondre aux besoins des personnes en situation de handicap.

On notera enfin que ce type de progrès crée un effet de convergence avec les travaux de la coentreprise entre Siemens et Valeo, eAutomotive, dédiée au développement de systèmes de propulsion haute tension pour les véhicules électriques. Un joint-venture 50/50 qui doit, à terme, être intégré dans le groupe Valeo.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Recharge électrique, Bornes de recharge

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter