Série 5 Touring, elle a du coffre !

Publié le par

Quelques mois après le lancement de la nouvelle Série 5, BMW en présente une version break, dénommée Touring comme de coutume. Il s’agit de la quatrième génération de cette variante familiale. Porte-à-faux réduits et arrière ramassé donnent à la ligne une allure relativement sportive. Ce que l’on attend d’un break c’est de pouvoir transporter plus. Dans le cas présent, la variante Touring avec ses 560 litres de capacité ne fait guère mieux que la berline et ses 520 litres. En revanche, le hayon à double ouverture (vitre arrière seule) permet un accès bien plus aisé. Mais il n’est pas le seul à prêter main forte à l’automobiliste chargé. La banquette arrière lui vient en aide également en se repliant en trois parties distinctes dans le rapport 40/20/40.

JPEG - 49 ko
JPEG - 48.9 ko
Si on la rabat totalement, le compartiment à bagages dévore jusqu’à 1670 litres de bagages en tout genre. Pour le confort des passagers installés à l’arrière, le dossier s’incline sur une plage de 11 degrés, les longs voyages ne sont plus une hantise. Cette nouvelle Touring reçoit une suspension arrière pneumatique avec correcteur d’assiette. Deux moteurs turbodiesels sont disponibles, quatre et six cylindres, de 184 et 245 ch. Le premier des deux dispose d’un système stop&start monté en série et émet 137 g/km de CO2, pour un bonus/malus neutre. Cette nouvelle Série 5 Touring va trouver des adversaires de taille, et notamment la récente Mercedes Classe E Break. Un duo promettant une belle empoignade commerciale.

Mots clefs associés à cet article : Break

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter