Sécurité routière : la mortalité routière repart à la hausse en novembre

Publié le par

En novembre, 281 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, soit 8,9 % de plus que l’année dernière. Face à ce constat, le Premier ministre, Édouard Philippe, a pris position pour l’abaissement de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h.

Depuis le mois de janvier, 3 167 personnes sont mortes à la suite d'un accident de la route.
Depuis le mois de janvier, 3 167 personnes sont mortes à la suite d'un accident de la route.

Après un mois de septembre en baisse et un mois d’octobre stable, la mortalité routière repart à la hausse en novembre avec une augmentation de 8,9 %. Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 281 personnes ont perdu la vie sur les routes métropolitaines en novembre, soit 23 personnes de plus que l’année dernière. Depuis le mois de janvier, ce sont 3 167 personnes qui sont mortes à la suite d’un accident de la route.

C’est dans ce contexte que le Premier ministre, Édouard Philippe, s’est dit favorable à l’abaissement de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes du réseau secondaire. « La vitesse est un facteur très fortement aggravant de l’occurrence et de la gravité des accidents » a-t-il affirmé lors d’un déplacement consacré à la sécurité routière en Seine-et-Marne, lundi 11 décembre. Une mesure à laquelle s’oppose fermement l’association 40 millions d’automobilistes.

Le Gouvernement devrait se réunir en janvier 2018 lors d’un comité interministériel sur la sécurité routière afin de statuer sur la question.

Mots clefs associés à cet article : Sécurité routière

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER