Sécurité routière : la mortalité repart à la hausse

Publié le par

Au mois de mai 2021, le nombre de personnes décédées sur les routes s’établissait à 216. Comparé à la même période de 2020, ce chiffre est en augmentation de 4 %.

Si la mortalité piétonne stagne en mai 2021 comparé à mai 2020, la mortalité des cyclistes, elle, est plus élevée en mai 2021. © Rudy and Peter Skitterians/Pixabay
Si la mortalité piétonne stagne en mai 2021 comparé à mai 2020, la mortalité des cyclistes, elle, est plus élevée en mai 2021. © Rudy and Peter Skitterians/Pixabay

L’accalmie semble bel et bien finie. Alors que, parmi les rares aspects positifs engendrés par cette crise sanitaire, figurait l’amélioration de la sécurité routière, il apparaît que les effets bénéfiques des confinements et de la diminution du trafic s’estompent déjà. Alors que la circulation sur les axes tricolores est revenue à son niveau de 2019, les voyants de la mortalité au volant, eux, sont presque tous en progression. Et c’est loin d’être une bonne nouvelle…

Au-dessus de 2020 mais en-dessous de 2019

Selon les estimations de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), ce sont 216 personnes qui ont trouvé la mort sur les routes en France métropolitaine au cours du mois de mai 2021, contre 207 en mai 2020 – soit neuf victimes de plus et une évolution de + 4 %. Pour autant, c’est 27 décès de moins (- 11 %) qu’en mai 2019, « mois moins atypique et davantage propice à une comparaison », souligne le Cerema.

Une maigre consolation quand on remarque que la plupart des indicateurs de mai 2021 bondissent par rapport à mai 2020, compte tenu d’une reprise significative des déplacements avec la fin du télétravail généralisé et des restrictions de circulation. Ainsi, le nombre d’accidents corporels enregistrés par les forces de l’ordre passe de 3 121 en mai 2020 à 4 542 en mai 2021 (+ 46 %), soit une baisse de seulement - 3 % (avec 4 664 accidents) par rapport à mai 2019. Quant au nombre de personnes blessées en mai 2021, il explose avec 5 763 contre 3 710 en mai 2020, soit 2 053 personnes de plus (+ 55 %) en un an.

De plus, si la mortalité piétonne stagne en mai 2021 comparé à mai 2020, la mortalité des cyclistes, elle, est plus élevée en mai 2021 : 20 tués, soit cinq de plus qu’en mai 2020 et quatorze de plus qu’en mai 2019. Une tendance similaire à celle de la mortalité des usagers de deux-roues motorisés puisque 55 personnes ont trouvé la mort en mai 2021, soit quinze de moins qu’en mai 2020 mais cinq de plus qu’en mai 2019. À noter enfin que c’est en agglomération que s’enregistre la plus forte hausse de décès avec 76 tués en mai 2021. Des résultats supérieurs à ceux de mai 2020 et de mai 2019, qui comptaient respectivement dix-sept et cinq victimes de moins.

Raz-de-marée de blessés en Outre-mer

Il n’y a pas qu’en France métropolitaine que les esprits se relâchent puisque le nombre des accidents corporels enregistrés par les forces de l’ordre en Outre-mer s’établit à 261 accidents en mai 2021, contre 173 en mai 2020 et 204 en mai 2019. Une très nette augmentation qui se retrouve également dans le nombre de personnes blessées au cours de ces accidents : 297 en mai dernier contre 228 en mai 2020 et 261 en mai 2019 ! Il n’y a guère que le créneau des personnes tuées qui affiche un repli encourageant avec treize victimes pour 21 en mai 2020 et dix-neuf en mai 2019. Avec l’été et les départs en vacances qui approchent, ce retour aux mauvaises habitudes de conduite a tout de même de quoi inquiéter...

Mots clefs associés à cet article : Observatoire, Accident, Sécurité, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter